NOUVELLES
11/11/2015 07:10 EST | Actualisé 11/11/2016 00:12 EST

Le traditionnel silence marque la cérémonie du jour du Souvenir à Ottawa

OTTAWA — En ce 11 novembre, jour du Souvenir, deux minutes de silence ont été observées par une foule de plusieurs milliers de personnes à Ottawa, autour du Monument commémoratif de guerre du Canada.

Des vétérans et des membres actuels des Forces armées canadiennes étaient entourés de milliers de citoyens pour commémorer les efforts des militaires canadiens et la signature de l'armistice de 1918.

Le silence a été rompu par le son aigu de la cornemuse. Le rituel s'est ouvert avec un clairon sonnant les notes tristes de la «Dernière sonnerie». Une batterie d'artillerie devant l'édifice de l'Est du parlement a tiré 21 coups de canons.

Le premier coup de canon a surpris aux larmes un jeune enfant dans la foule, mais le bruit s'est arrêté quelques instants plus tard, laissant la place au défilé des chasseurs CF-18.

Un aumônier a récité une longue liste de batailles, de la crête de Vimy à l'Afghanistan, ajoutant que les noms des morts ne doivent jamais être oubliés.

Le Gouverneur général du Canada David Johnston portait l'uniforme d'un officier de la marine canadienne.

Par communiqué, le premier ministre Justin Trudeau a salué le sacrifice de plusieurs générations.

Sheila Anderson de Yellowknife était également présente. Elle a été choisie pour être la Mère nationale de la Croix du Souvenir (Croix d'argent), celle qui représente toutes les mères qui ont perdu des enfants au service militaire.

Son fils, le caporal Jordan Anderson, a été tué par une bombe artisanale en Afghanistan en juillet 2007.