NOUVELLES
11/11/2015 01:53 EST | Actualisé 11/11/2016 00:12 EST

Le Britannique condamné au fouet en Arabie saoudite est rentré chez lui (Foreign Office)

Le Britannique Karl Andree, condamné au fouet en Arabie saoudite pour possession d'alcool artisanal selon sa famille, a été libéré et est rentré chez lui au Royaume-Uni, a annoncé mercredi le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond.

"Karl Andree a été libéré de prison quelques heures après ma visite à Ryad le 28 octobre. Je me réjouis qu'il soit rentré chez lui et qu'il ait retrouvé sa famille", a déclaré le chef de la diplomatie britannique dans un communiqué.

"Je suis reconnaissant au gouvernement saoudien pour les efforts qu'il a déployés pour assurer une issue positive" à cette affaire, a ajouté le ministre, soulignant la "force" de la relation entre les deux pays.

M. Hammond avait déjà annoncé le 28 octobre la libération imminente de ce Britannique de 74 ans dont le sort avait fait les titres de la presse britannique, notamment après que sa famille eut demandé au Premier ministre David Cameron d'intervenir.

Karl Andree, qui a vécu 25 ans en Arabie Saoudite où il travaillait dans l'industrie pétrolière, avait été arrêté en août 2014 à Jeddah (ouest) en possession de bouteilles de vin artisanal. Condamné à un an de prison qu'il a purgé, il devait aussi recevoir 350 coups de fouet, selon sa famille.

L'alcool est interdit dans le royaume saoudien, pays ultraconservateur où les femmes n'ont toujours pas le droit de conduire et doivent être couvertes de la tête aux pieds.

Cette affaire était intervenue dans une période délicate pour les relations entre le Royaume-Uni et l'Arabie saoudite. Début octobre, Londres s'est retiré d'un appel d'offres visant à moderniser le système pénitentiaire saoudien, sur fond de critiques quant à la situation des droits de l'Homme dans ce pays.

Ces critiques avaient poussé l'ambassadeur saoudien à Londres à émettre publiquement des inquiétudes.

"Si les importants liens commerciaux entre les deux pays sont désormais subordonnés à certaines idéologies politiques, alors ces échanges commerciaux vitaux seront menacés", avait prévenu le prince Mohammed bin Nawaf bin Abdulaziz.

L'Arabie saoudite est le plus important partenaire commercial du Royaume-Uni au Moyen-Orient et était son premier marché d'exportation pour l'armement en 2014.

eg/oaa/at