Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Jour du Souvenir : il y a 97 ans, la paix était signée

Le 11 novembre 1918, l'Allemagne et les Alliés signaient l'armistice dans le wagon-restaurant d'un train dans la forêt de Compiègne, en France, pour mettre fin à la Première Guerre mondiale.

Le Jour du Souvenir est depuis l'occasion de commémorer le sacrifice des millions de soldats tombés au combat dans le monde. Plusieurs cérémonies s'amorcent à 11 h, puisque c'est à cette heure que l'armistice est entré en vigueur, en France.

En Europe, des cérémonies ont déjà eu lieu pour souligner le 97e anniversaire de la signature de l'armistice. Des milliers de personnes se sont massés sur les Champs Élysés afin d'assister à la cérémonie au cours de laquelle le président français, François Hollande, a déposé une gerbe de fleurs sur la Tombe du Soldat inconnu.

Quelque 10 millions de soldats sont morts au cours de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et des millions de soldats de toutes nationalités sont enterrés en France.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, participera à une cérémonie à Ottawa à 11 h.

Son homologue québécois, Philippe Couillard, fera de même près de la porte Saint-Louis à Québec à compter de 10 h 30.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.