NOUVELLES
11/11/2015 06:04 EST | Actualisé 11/11/2016 05:12 EST

Dopage: Lamine Diack a démissionné du Comité international olympique

Le Sénégalais Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé, a démissionné du Comité international olympique dont il était membre honoraire, a annoncé mercredi le CIO.

"Après sa suspension hier (mardi), Lamine Diack a démissionné de sa fonction de membre honoraire du CIO", a annoncé Mark Adams, porte-parole du président du CIO, dans un email transmis à l'AFP.

Lamine Diack, 82 ans, était entré comme membre du CIO en 1999 au titre de président de l'IAAF, poste duquel il a démissionné en août. Atteint par la limite d'âge, il en était devenu en 2013, à 80 ans, membre honoraire.

Le comité exécutif du CIO, sur proposition de la commission d'éthique, avait décidé mardi de le suspendre provisoirement à la suite de sa mise en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française.

Le conseiller juridique de Diack, l'avocat Habib Cissé, 44 ans, a également été mis en examen, uniquement pour corruption passive, tout comme le médecin français Gabriel Dollé, qui était en charge de la lutte antidopage à la fédération internationale jusque fin 2014.

LIRE AUSSI:

» Dopage: l'accréditation du laboratoire de Moscou suspendue

» La Russie va proposer des mesures concrètes pour éviter la suspension de ses athlètes

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Pékin obtient les JO 2022: les célébrations Voyez les images