NOUVELLES
11/11/2015 10:45 EST | Actualisé 11/11/2016 00:12 EST

Fifa/Mondial-2022: Jérôme Champagne n'exclut pas un nouveau vote s'il est élu

Le Français Jérôme Champagne, candidat à la présidence de la Fifa, n'exclut pas un nouveau vote pour le pays hôte du Mondial-2022 si les fraudes pour son attribution au Qatar sont avérées, a-t-il expliqué mercredi sur iTélé.

"En fonction des résultats de l'enquête, on peut y arriver", a déclaré le candidat, en répondant à la question de savoir si, s'il était élu à la tête de la Fifa, il fallait procéder à un nouveau vote.

"Il y a d'autres solutions que de proposer un nouveau vote. Il y a la jurisprudence du CIO, qui donne la médaille d'or au médaillé d'argent en cas de fraude du premier", a-t-il ajouté, précisant que les "résultats de l'enquête ne sont pas connus".

Il a également plaidé pour la publication du rapport Garcia, sur les conditions d'attribution des Coupe du monde 2018 à la Russie et 2022 au Qatar, tout en préservant les sources.

tba/mam