NOUVELLES
11/11/2015 06:24 EST | Actualisé 11/11/2016 00:12 EST

Dopage/natation: les échantillons des Mondiaux de Kazan transférés à Barcelone (FINA)

Les échantillons prélevés pendant les Mondiaux de natation de Kazan (Russie) et conservés par le laboratoire antidopage de Moscou, privé de son accréditation, vont être transférés à celui de Barcelone, a annoncé mercredi la Fédération internationale (FINA).

"La Russie a organisé pour la première fois, du 24 juillet au 9 août, l'édition 2015 des championnats du monde de natation. Pendant l'évènement, 645 échantillons ont été prélevés (...) 457 d'urine et 188 tests sanguins. Il y a également eu 418 prélèvements effectués dans le cadre du passeport biologique. (...) Tous les échantillons prélevés pendant les Mondiaux seront transférés et conservés au laboratoire de Barcelone, accrédité par l'Agence mondiale antidopage (AMA)", écrit la FINA dans un communiqué.

Par ailleurs, la fédération internationale de natation indique qu'elle a pris la décision de "sortir de Russie" "la très grande majorité des analyses des échantillons des nageurs russes" effectués hors compétition et habituellement analysés par le laboratoire de Moscou.

"En 2015, 80% des prélèvements effectués en Russie ont été analysés par les laboratoires de Barcelone et Cologne", rappelle également le texte.

Mardi, l'AMA a décidé de suspendre l'accréditation du laboratoire de Moscou, au centre d'un scandale sans précédent mêlant dopage et corruption dans le milieu de l'athlétisme. Et son président a depuis démissionné.

L'AMA avait précisé que les échantillons conservés à Moscou seraient "transportés de manière sécurisée, promptement et avec un suivi assuré de la conservation des scellés vers un autre laboratoire accrédité par l'AMA".

fbr/agu