NOUVELLES
10/11/2015 15:00 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Wes Welker laisse une bonne première impression à l'entraînement des Rams

SAINT-LOUIS — Lorsque Wes Welker aura converti quelques tentatives lors de troisièmes essais, les partisans des Rams de St. Louis vont commencer à scander son nom au lieu de celui du demi recrue Todd Gurley, a lancé l'entraîneur-chef Jeff Fisher, en boutade.

Gurley, qui se classe parmi les meneurs dans la NFL pour les gains au sol, a fait savoir qu'il ne s'en formaliserait pas.

«S'il peut aider, allons-y!, a déclaré Gurley après la séance d'entraînement des Rams mardi.

«Et je vais scander son nom avec eux!»

Welker, un receveur de passes de 34 ans, a pris part à une première séance d'entraînement avec les Rams (4-4), 24 heures après avoir signé un contrat. Les Rams avaient une ouverture à ce poste à la suite de la suspension de quatre matchs imposée à Stedman Bailey pour avoir transgressé les règles relatives aux substances illicites.

Welker fait tout ce qu'il peut pour revenir au jeu aussi tôt que possible, et pourrait même disputer un premier match dimanche prochain contre les Bears de Chicago.

Les Rams ont besoin d'aide lors de situations de troisièmes essais, et il s'agissait là de la spécialité de Welker lorsqu'il était au sommet de son art.

Lors de leurs trois dernières rencontres, les Rams n'ont converti que quatre de leurs 37 tentatives et ils se classent au dernier rang dans la NFL avec un taux de réussite de 23,8 pour cent.

«Je ne me vois pas comme étant la solution, a avisé Welker. Je suis ici pour tenter d'apprendre le système offensif et contribuer de quelque façon que ce soit.»

Il reste que Welker a laissé une très bonne impression à ses nouveaux coéquipiers.

«Il possède beaucoup de talent et selon ce que j'ai vu, il peut encore se déplacer, ce qui est une bonne chose, a observé le demi défensif Lamarcus Joyner.

«Il ressemble au bon vieux Wes Welker que l'on voyait les dimanches.»

Welker a été ralenti par des commotions cérébrales au cours des récentes saisons, mais autant le joueur que l'équipe n'affichent aucune inquiétude. Welker a expliqué qu'il n'était pas pressé de signer un contrat au début de la saison parce que sa femme a mis au monde des jumeaux, un garçon et une fille, il y a trois mois.