NOUVELLES
10/11/2015 17:31 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

USA: Trump, Carson, Rubio contre toute augmentation du salaire minimum

Plusieurs candidats républicains à la Maison Blanche, Donald Trump en tête, ont rejeté mardi soir toute augmentation du salaire minimum aux Etats-Unis, un sujet de contentieux dans la campagne.

"C'est tout simplement pas possible. Non, je n'augmenterai pas le salaire minimum", a déclaré le milliardaire Donald Trump au début du quatrième débat télévisé opposant les candidats républicains à Milwaukee, dans le Wisconsin (nord).

De son côté, le neurochirurgien Ben Carson, également interrogé à ce sujet, a dit que s'il était élu il "n'augmenterait pas le salaire minimum". Le sénateur de Floride Marco Rubio est allé plus loin en estimant que ce serait "catastrophique" pour l'économie du pays.

L'augmentation du salaire minimum est un sujet de controverse aux Etats-Unis, et est ardemment défendu par les candidats démocrates à la présidentielle 2016 Hillary Clinton et Bernie Sanders.

Mardi, des milliers de personnes ont manifesté à travers le pays en faveur d'une augmentation du salaire minimum à 15 dollars. Le gouverneur de New York Andrew Cuomo a offert de faire bénéficier les fonctionnaires de l'Etat de New York d'une telle augmentation.

Le débat mardi soir, organisé par la chaîne financière Fox Business, est le quatrième à opposer les candidats républicains en vue des primaires qui commenceront en février. Cette fois-ci, huit d'entre eux ont été retenus pour ce débat.

lb/are