NOUVELLES
10/11/2015 08:20 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Trop cher, trop étroit: l'armée finlandaise ne trouve pas d'avions

Le ministère de la Défense finlandais a abandonné mardi le projet d'acheter de nouveaux avions d'entraînement, après s'être vu proposer des appareils trop chers voire trop étroits.

Officiellement, le processus a été stoppé parce qu'il n'était pas "une option suffisamment efficiente en termes de coûts", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon le quotidien Helsingin Sanomat, les militaires ont dû écarter un modèle du constructeur allemand Grob Aircraft qui dépassait leurs moyens en ces temps de rigueur budgétaire.

L'autre finaliste, conçu par le tchèque Zlin Aircraft, était à un prix plus raisonnable, mais inexploitable pour les pilotes finlandais. "Ils ne seraient pas entrés dans l'avion. Il est trop petit", a expliqué le directeur des appels d'offre de l'armée de l'Air, Kari Renko.

D'autres groupes, l'américain Beechcraft, Korea Aerospace Industries, le suisse Pilatus Aircraft et le néo-zélandais Pacific Aerospace s'étaient retirés d'eux-mêmes quand il leur est apparu que leurs modèles à turbopropulseur seraient trop coûteux.

La Finlande, pays non aligné qui a une frontière de 1.340 kilomètres avec la Russie, entraîne aujourd'hui ses pilotes sur des avions finlandais, des Vinka datant des années 80 qui commencent à fatiguer.

Les militaires sont désormais à la recherche d'appareils d'occasion.

ank/je/jh/hh/lpt