NOUVELLES
09/11/2015 22:05 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Philae: déjà un an sur la comète Tchouri

Les principales étapes de la saga du robot Philae qui fête le premier anniversaire de son atterrissage sur la comète Tchouri, de son nom complet 67P/Tchourioumov-Guérassimenko:

- 12 NOVEMBRE 2014: Le petit robot Philae, passager depuis plus de dix ans de la sonde spatiale européenne Rosetta, se pose sur le noyau de Tchouri après une descente de sept heures en chute libre, à plus de 510 millions de km de la Terre.

Quelques mois plus tôt, le 6 août, Rosetta qui avait parcouru au total plus de six milliards de km dans l'espace, s'était positionnée près de Tchouri afin de l'escorter dans sa course vers le Soleil.

- 13 NOVEMBRE: Le Centre national d'études spatiales (CNES) annonce que le robot-laboratoire, muni de dix instruments pour étudier la comète, s'est mis au travail.

Mais après plusieurs rebonds à l'atterrissage, il se trouve sur une pente raide, dans un endroit peu ensoleillé, ce qui lui pose un problème car sa pile n'a une durée de vie que de 60 heures. C'est une batterie alimentée par des panneaux solaires qui doit prendre ensuite le relais.

Malgré cette position inconfortable, une patte "en l'air", les photos prises par Philae et ses six caméras sont spectaculaires.

- 14 NOVEMBRE: Philae, qui travaille d'arrache-pied, parvient à faire fonctionner la plupart de ses instruments. Alors que ses batteries faiblissent, il entreprend un forage, le premier sur une comète, et envoie un nouveau flot de données. Mais il apparaîtra plus tard qu'il a foré dans le vide.

- 15 NOVEMBRE: Faute d'un ensoleillement suffisant, Philae entre "en mode veille", début d'une longue hibernation.

- MARS-MAI 2015: Les scientifiques tentent à plusieurs reprises d'entrer en contact avec Philae, espérant un signe de vie.

- 13 JUIN: Après sept mois de sommeil, le petit robot se réveille à l'improviste, grâce à la hausse de la température et de l'ensoleillement. Il communique pendant deux minutes avec la Terre via la sonde et transmet quelques données.

Le lendemain, nouveau contact mais de mauvaise qualité.

- 19 JUIN: Après quelques jours de mutisme, Philae réussit à communiquer pendant 19 minutes avec Rosetta.

- 23 JUIN: L'Agence spatiale européenne (ESA) prolonge de neuf mois, jusqu'à fin septembre 2016, la mission Rosetta et envisage à terme de faire "atterrir" la sonde sur le noyau de la comète.

- 9 JUILLET: Philae, qui n'avait pas donné de nouvelles depuis le 24 juin, communique durant vingt minutes avec Rosetta. Depuis ce huitième et dernier contact, le robot reste muet.

- 13 AOUT: Alors que Tchouri atteint son périhélie, le point sur son orbite le plus proche du Soleil, Rosetta, munie de 11 instruments, se trouve aux premières loges pour observer les jets de gaz et de poussières de la comète.

- Début NOVEMBRE: L'activité de dégazage de la comète s'étant réduite, Rosetta tente de s'approcher de Philae afin d'établir un contact.

doc-fm/vdr/na/mm