NOUVELLES
10/11/2015 13:29 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Montréal va déverser ses égouts dans le St-Laurent à partir de mercredi

Le rejet dans le fleuve Saint-Laurent du tiers des égouts de Montréal va débuter dans la nuit de mardi à mercredi, et durera une semaine au maximum, a annoncé le maire de la métropole québécoise.

"La décision que l'on prend, aussi impopulaire soit-elle, est une décision responsable", a assuré mardi l'édile de la deuxième ville canadienne, Denis Coderre, lors d'une conférence de presse.

Cette opération a été motivée par des travaux routiers majeurs entraînant l'interruption d'une conduite vétuste qui achemine en temps normal ces eaux usées vers une station d'épuration.

Les vannes seront ouvertes mercredi matin à 00H01 locale (05H01 GMT). "Dans le pire des scénarios, un maximum de sept jours sera requis", a dit M. Coderre.

"Ce n'est pas le coeur léger que nous procédons à cette décision. Si nous avions pu éviter cette option nous l'aurions fait", a-t-il insisté.

Bloqué par le gouvernement conservateur sortant, qui avait mandaté des experts indépendants pour évaluer l'opération, le dossier avait reçu lundi soir le feu vert de la nouvelle ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna.

Se disant "inquiète" des éventuelles conséquences que pourrait avoir ce déversement de huit milliards de litres d'eaux usées et de toilettes, Mme McKenna a imposé une série de conditions devant atténuer l'impact sur l'environnement.

Les égouts de plusieurs arrondissements de Montréal se retrouvant donc directement dans le Saint-Laurent, les autorités montréalaises ont demandé aux citoyens des quartiers concernés de ne pas jeter de détritus dans leurs toilettes. Serviettes sanitaires, couches, cotons-tiges, préservatifs ou encore graisse alimentaire devront être déposés dans des poubelles, a insisté la mairie.

sab/are