NOUVELLES
10/11/2015 06:55 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Migrants: Merkel appelle à sécuriser les frontières de l'UE

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé mardi l'Union européenne à sécuriser ses frontières extérieures afin de diminuer le nombre de réfugiés qui entrent en Europe, assurant que cela empêcherait un pays comme la Slovénie de vouloir renforcer ses frontières.

La situation en Slovénie, où le gouvernement veut ériger "des obstacles techniques" à sa frontière croate pour mieux contrôler le flux de migrants, souligne "l'urgence dans laquelle nous devons travailler pour une solution européenne commune et cela signifie sécuriser les frontières extérieures", a indiqué la chancelière à Berlin.

"Si le problème à la frontière externe entre la Turquie et la Grèce pouvait trouver une solution, alors la Slovénie n'aurait pas à prendre de telles mesures", a-t-elle estimé.

Des dizaines de milliers de réfugiés, fuyant la guerre et le chaos, franchissent dans des conditions très périlleuses la frontière maritime reliant les côtes turques aux îles grecques telles que Lesbos.

Le Premier ministre slovène, Miro Cerar, a annoncé que son pays, qui a vu transiter plus de 171.000 migrants et réfugiés depuis mi-octobre, installera dans les prochains jours à sa frontière croate des "obstacles techniques", y compris le cas échéant une "clôture".

Il a justifié cette mesure par la perspective d'une nouvelle arrivée massive de 30.000 personnes dans les prochains jours.

La Slovénie est devenue le principal pays d'entrée des migrants dans la zone Schengen depuis la fermeture par Budapest de sa frontière avec la Croatie dans la nuit du 16 au 17 octobre.

hmn-yap/cfe/alc