NOUVELLES
09/11/2015 20:23 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Le pétrole rebondit en Asie

Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mardi après une légère baisse lundi, mais les investisseurs demeuraient préoccupés par la surabondance d'offre de brut et des perspectives moroses pour l'économie mondiale.

Le pétrole a légèrement baissé lundi à New York, après de mauvais chiffres sur le commerce chinois pendant le week-end.

Mardi, le gouvernement chinois a annoncé un nouveau recul de l'inflation, confirmant l'essoufflement de la demande dans la deuxième économie mondiale.

Les inquiétudes ont été accentuées par une révision à la baisse des prévisions de croissance de l'économie mondiale de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les investisseurs vont guetter la publication des chiffres des réserves américaines hebdomadaires de pétrole, pour obtenir des indices sur l'état de la demande de la première économie mondiale.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre gagnait 29 cents à 44,16 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en décembre également, progressait de 20 cents à 47,39 dollars.

Une faible demande, une offre trop importante et le ralentissement de l'économie chinoise ont fait plonger les cours du brut depuis leur plus haut de 2014, quand ils dépassaient les 100 dollars.

"La question de l'offre est toujours au coeur du problème", a déclaré à l'agence Bloomberg Jonathan Barratt, de Ayers Alliance Securities à Sydney.

"Le pétrole va continuer d'osciller à ce niveau mais je ne pense pas qu'il touchera de nouveaux plus bas", a-t-il ajouté.

Après avoir perdu plus de deux dollars la semaine précédente, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu lundi 42 cents à 43,87 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a cédé 23 cents à 47,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

dan/jac/mba