NOUVELLES
10/11/2015 07:23 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Le Modigliani de 170,4 millions, acheté par un milliardaire chinois pour son musée

Le Modigliani acheté au prix record de 170,4 millions de dollars aux enchères lundi soir à New York, l'a été par milliardaire chinois, ancien chauffeur de taxi, fondateur d'un musée à Shanghai.

La maison d'enchères Christie's a confirmé que la toile, "Nu couché", avait été achetée par le Long Museum, fondé par Liu Yiqian et son épouse Wang Wei.

M. Liu, ex chauffeur de taxi ayant fait fortune dans la finance et l'immobilier, a confirmé depuis Shanghai au New York Times qu'il était l'acquéreur de "Nu couché". Il a ajouté qu'il comptait exposer la toile dans son musée, à l'occasion de son cinquième anniversaire. Le Long Museum compte deux antennes à Shanghai, le Long Museum Pudong, ouvert en 2012, et le Long Museum West Bund, ouvert l'an dernier.

"Les oeuvres de Modigliani ont une valeur établie sur le marché. Cette oeuvre est relativement jolie comparée à ses autres peintures de nus. Et ses peintures de nus sont recherchées par certains des plus grands musées au monde", a expliqué au quotidien le collectionneur, 163e fortune de Chine selon le magazine spécialisé Forbes.

"Nu couché", estimé à 100 millions de dollars par Christie's, a été adjugé 170,4 millions de dollars (avec les taxes) après neuf minutes d'enchères fiévreuses dans une salle comble, M. Liu l'emportant au téléphone.

La toile de Modigliani, peinte en 1917-18, qui représente une femme brune alanguie sur un canapé rouge, est ainsi devenue la deuxième toile la plus chère jamais vendue aux enchères, après "Les femmes d'Alger (version O)" de Pablo Picasso, adjugée en mai dernier 179,4 millions, également chez Christie's à New York. Elle est aussi entrée dans le tout petit club des dix oeuvres ayant dépassé 100 millions de dollars aux enchères.

La vente a pulvérisé le précédent record pour un Modigliani, "Tête", une sculpture adjugée en novembre 2014 70,7 millions de dollars. La toile de Modigliani la plus chère vendue aux enchères était auparavant "Nu assis sur un divan", adjugée 68,96 millions de dollars en novembre 2010.

M. Liu, s'était déjà fait remarquer en avril 2014 en achetant une petite tasse de porcelaine de la dynastie Ming (1368-1644) pour 36,3 millions de dollars chez Sotheby's à Hong Kong. Il avait fait scandale quelques mois plus tard, photographié buvant du thé dans cette tasse.

En novembre 2014, il avait également acheté aux enchères une tapisserie tibétaine du 15e siècle pour 45 millions de dollars, et quelques mois plus tard un vase de la dynastie Song (entre 960 et 1279) pour 14,7 millions de dollars.

bd/vog