NOUVELLES
10/11/2015 04:26 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Lagarde (FMI) presse les pays pétroliers de restructurer leurs économies

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a exhorté mardi à Doha les pays producteurs de pétrole à restructurer leurs économies face à la chute des cours de l'or noir.

"La situation actuelle est un rappel pressant à la nécessité de se restructurer", a déclaré Mme Lagarde à l'adresse des pays dont l'économie dépend largement des revenus de leurs exportations d'hydrocarbures.

"Face à cette nouvelle situation, provoquée par les cours du pétrole qui, selon nous, ne constituent pas un phénomène passager mais de long terme (...), des mesures devront être prises", a ajouté la patronne du FMI, qui s'exprimait à Georgetown University au Qatar.

Elle a souligné que les Etats producteurs devront trouver de nouvelles sources de revenus et de taxes tout en appliquant un strict contrôle sur les dépenses publiques. Elle a également prôné une plus grande implication du secteur privé dans l'économie.

Christine Lagarde avait appelé dimanche les monarchies du conseil de coopération du Golfe (CCG - Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar) à procéder à des ajustements budgétaires face à la baisse des prix du pétrole, dont elle prédit la faiblesse "pendant des années".

Elle avait rappelé que le FMI s'attendait à un ralentissement de la croissance des six pays à 2,7% en 2016 contre 3,2% en 2015. Selon elle, les revenus de ces pays vont baisser de 275 milliards de dollars (257 milliards d'euros) cette année par rapport à 2014 en raison des prix du pétrole, qui ont chuté de moitié depuis la mi-2014.

dh/tm/iw