NOUVELLES
10/11/2015 05:42 EST | Actualisé 10/11/2016 05:12 EST

La Russie va proposer des mesures concrètes pour éviter la suspension de ses athlètes

Les autorités sportives russes vont "bientôt" soumettre à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) des "mesures concrètes" afin d'éviter la suspension de ses athlètes demandée par l'Agence mondiale antidopage (AMA), mais un responsable russe a déjà refusé de suivre une de ses recommandations.

"La Fédération russe d'athlétisme va bientôt soumettre à l'IAAF un document fédéral qui inclut le programme antidopage de la fédération et les étapes concrètes de sa mise en oeuvre, qui ont d'ailleurs déjà été lancées", a déclaré la fédération russe dans un communiqué publié tard lundi soir.

"Nous sommes prêts à former un solide partenariat stratégique avec l'IAAF", a-t-elle précisé, ajoutant qu'"un véritable partenariat honnête serait beaucoup plus efficace que toute suspension ou isolement".

Néanmoins, son président en exercice, Vadim Zelitchenok, a d'emblée refusé de suivre une des mesures recommandées par l'AMA: celle demandant à la fédération russe de ne plus présenter d'athlètes aux compétitions.

"Nous sommes surpris par cette recommandation et bien sûr, nous n'allons pas la suivre", a-t-il déclaré selon l'agence de presse russe Interfax.

Le président de l'IAAF Sebastian Coe a posé à la Russie un ultimatum: elle a jusqu'à la fin de la semaine pour répondre aux accusations de l'AMA, qui a publié lundi un rapport clouant au pilori la Russie, son gouvernement et ses athlètes pour "dopage organisé".

Si la Russie ne fournit pas de réponse satisfaisante, elle risque une suspension provisoire par l'IAAF, conformément aux recommandations de l'AMA qui a exigé la suspension de la Russie de toute compétition en athlétisme, dont les JO-2016 de Rio.

Le ministère russe des Sports a également promis d'"étudier attentivement toutes les conclusions et preuves" apportées par le rapport de l'AMA et rappelé qu'il n'avait pas attendu ce rapport pour réformer le secteur sportif russe.

"Il faut remarquer que l'enquête diffère des informations données par des journalistes" de la chaîne de télévision allemande ARD, qui avait diffusé en décembre des témoignages d'athlètes russes dopés, a souligné le ministère dans un communiqué.

"Nous demandons à l'AMA de se fonder sur des faits et des preuves", a-t-il demandé.

Le ministère affirme également que "de nombreuses recommandations (du rapport) ne (le) surprennent pas" et que certaines d'entre elles avaient déjà été mises en oeuvre.

"Nous sommes pleinement conscients des problèmes au sein de la Fédération russe d'athlétisme et nous avons tout fait pour y remédier: la fédération a une nouvelle direction, un nouvel entraîneur national, les entraîneurs sont plus jeunes", justifie le ministère.

Le ministre russe des Sports, Vitali Moutko, avait appelé lundi soir à ne pas isoler la Russie. "Lorsqu'on parle du dopage et d'un pays comme la Russie, on n'avance pas en isolant, en disqualifiant ce sport".

L'ancien président de l'Agence russe antidopage, Nikolaï Dourmanov, a estimé que le rapport où il est également mis en cause était du "pipeau complet", selon des propos cité par l'agence de presse RIA Novosti.

Ces "accusations sans précédent" sont "le plus grand scandale de l'histoire du sport" en Russie, juge de son côté le quotidien Vedomosti.

"La menace pesant sur les JO de Rio est réelle", ajoute-t-il, rappelant que l'athlétisme est l'une des catégories sportives où la Russie remporte son plus grand nombre de médailles lors des compétitions.

"Ces derniers temps, le recours aux sanctions est devenu l'occupation favorite des hommes politiques occidentaux", affirme pour sa part le journal officiel Rossiskaïa Gazeta. "Pourquoi une telle hâte (à punir)?", s'interroge-t-il.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Woah, Canada!
    Woah, Canada!
    Le Canada est arrivé à Sotchi avec des objectifs élevés. Nous croyons que les athlètes canadiens ont réussi à les atteindre. Voici quelques-uns de nos moments préférés de ces jeux.(Photo by Paul Gilham/Getty Images)
  • La reine des bosses
    La reine des bosses
    Justine Dufour-Lapointe a remporté la première médaille d'or canadienne de ces Jeux à l'épreuve des bosses. (Photo by Ryan Pierse/Getty Images)
  • Sa soeur Chloé a remporté l'argent et les soeurs sont devenues les coqueluches des Canadiens. (Photo by Mike Ehrmann/Getty Images)
  • Le maître du courte piste
    Le maître du courte piste
    Charles Hamelin a gagné l'or au 1500m en patinage de vitesse courte piste. (Photo by Robert Cianflone/Getty Images)
  • Et a fait fondre des coeurs avec ce baiser d'après course échangé avec sa copine Marianne St-Gelais. (Photo by Matthew Stockman/Getty Images)
  • L'esprit d'équipe
    L'esprit d'équipe
    L'équipe canadienne de patinage artistique rapporte l'argent à l'épreuve par équipe et nous a donné l'une des meilleurs photos des Jeux de Sotchi. (DARRON CUMMINGS/AFP/Getty Images)
  • L'or en or
    L'or en or
    Alex Bilodeau nous a montré pourquoi il est le maître des bosses en conservant son titre de champion olympique qu'il avait obtenu aux Jeux de Vancouver en 2010.(JAVIER SORIANO/AFP/Getty Images)
  • Et oui, son frère était là pour célébrer avec lui! (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)
  • «J'ai une famille, une merveilleuse copine, une équipe d'entraîneurs, mais la personne qui me permet de passer à travers les hauts et les bas, c'est mon frère.» - Alex Bilodeau (JAVIER SORIANO/AFP/Getty Images)
  • Sans peur
    Sans peur
    Dara Howell a sauté au-dessus des montagnes de Sotchi et nous a rapporté l'or en slopestyle. (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)
  • Kim Lamarre s'est assurée de ne pas laisser Dara Howell seule sur le podium en remportant la médaille de bronze. (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)
  • L'entraîneur canadien de ski de fond Justin Wadsworth a aidé un skieur russe lorsque son ski s'est brisé en pleine course. Photo via Twitter
  • Le patineur de vitesse Denny Morrison a gagné l'argent au 1000m. (ANTONIN THUILLIER/AFP/Getty Images)
  • Mais c'est son coéquipier Gilmore Junio qui a rendu cela possible en lui laissant sa place au 1000m. (Photo by Quinn Rooney/Getty Images)
  • En plus de l'argent, Denny Morrison ajoute une médaille de bronze au 1500m. (Photo by Quinn Rooney/Getty Images)
  • Pas d'excuses
    Pas d'excuses
    Patrick Chan repart avec l'argent en patinage artistique masculin. Il aura été battu par le Japonais Yuzuru Hanyu qui a battu un record du monde. Patrick Chan s'est excusé de ne pas avoir gagné l'or, mais il n'avait pas à le faire. Il est le champion dans nos coeurs. (ANTONIN THUILLIER/AFP/Getty Images)
  • Si près
    Si près
    Tessa Virtue et Scott Moir nous ont charmés avec leurs performances en danse qui leur ont valu l'argent. (DAMIEN MEYER/AFP/Getty Images)
  • Mais les juges n'ont pas vu la même chose que nous... (ANTONIN THUILLIER/AFP/Getty Images)
  • Ne jamais abandonner
    Ne jamais abandonner
    Les bobeuses Kaillie Humphries et Heather Moyse ne connaissent pas la signification du mot abandonner. Elles étaient classées derrière les Américaines, mais les ont dépassées pour remporter l'or et ainsi garder leur titre de championnes acquis à Vancouver. (Photo by Al Bello/Getty Images)
  • Une partie parfaite
    Une partie parfaite
    Voilà à quoi ressemble le bonheur olympique. Jennifer Jones, une des femmes les plus décorées en curling, n'avait jamais réussi à se qualifier pour des Jeux olympiques. Son équipe a remporté l'or à Sotchi. (JUNG YEON-JE/AFP/Getty Images)
  • Et elle l'a fait parfaitement. Elle n'a perdu aucune partie lors des qualifications. (JUNG YEON-JE/AFP/Getty Images)
  • Le retour des retours
    Le retour des retours
    Voici à quoi ressemble une remontée. Perdant 2-0 et avec moins de cinq minutes à faite à la troisième période, l'équipe canadienne féminine de hockey a réussi à remporter l'or 3-2 contre les Américaines.
  • Un but en avantage a scellé le sort de l'équipe.
  • C'est la quatrième médaille d'or successive. (Getty Images)
  • Les médailles n'arrêtent pas
    Les médailles n'arrêtent pas
    Marielle Thompson et Kelsey Serwa ont ajouté des médailles à la récolte du Canada. (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)
  • Entendre son hymne national aux Jeux olympiques lorsqu'on a gagné une médaille doit être une des meilleures sensations au monde. (Photo by Quinn Rooney/Getty Images)
  • Désolé, les États-Unis
    Désolé, les États-Unis
    Ce n'était même pas pour une médaille, mais nous devons souligner le travail des gars. Après nous avoir fait un peu peur contre la Lettonie, ils ont montré qu'ils sont les meilleurs en battant les États-Unis 1-0 et envoyant les Américains à la finale B pour la médaille de bronze. (JULIO CORTEZ/AFP/Getty Images)
  • (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)
  • Et ils l'ont prouvé à la finale
    Et ils l'ont prouvé à la finale
    Ils ont remporté l'or en battant la Suède 3-0. (Photo by Martin Rose/Getty Images)
  • (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)
  • (Photo by Martin Rose/Getty Images)
  • Ils sont champions
    Ils sont champions
    Getty Images
    (Photo by Harry How/Getty Images)
  • Prochain rendez-vous: la Corée du Sud en 2018!
    Prochain rendez-vous: la Corée du Sud en 2018!
    Getty Images
    (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)