NOUVELLES
10/11/2015 11:26 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

« J’aurai une cible sur le dos »– Ivanie Blondin

La première Coupe du monde de la saison en patinage de vitesse longue piste sera présentée à Calgary de vendredi à dimanche. Avant même le début de la saison, Ivanie Blondin sait qu'elle est dans la mire des autres patineuses qui prennent part à l'épreuve de départ de masse.

La Franco-Ontarienne de 25 ans a dominé cette épreuve la saison dernière avec une récolte de cinq médailles en six courses. Son palmarès comprend deux médailles d'or, deux d'argent et une de bronze. Elle a ajouté une médaille d'argent lors des Championnats du monde en fin de saison.

« Je sais que j'aurai une cible sur le dos dès le début de la saison , affirme l'athlète d'Ottawa. Mais l'an passé aussi, j'avais cette cible et je suis rentrée à la maison avec plusieurs médailles ».

Blondin est consciente que ses adversaires ont pris de l'expérience et ont probablement développé de nouvelles stratégies pour cette épreuve, ajoutée au programme des Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang. Mais elle a confiance de pouvoir répéter ses performances de la dernière saison.

Première étape : Calgary

Le Canada sera représenté par 25 athlètes à Calgary, 14 hommes et 11 femmes.

Selon Ivanie, amorcer la saison des Coupes du monde à la maison, devant ses partisans, est une grande source de motivation. Mais elle croit aussi que cela ajoute une pression supplémentaire sur les patineurs canadiens qui ne veulent pas décevoir. Elle admet du même souffle que si sa préparation physique en vue de la nouvelle saison est impeccable, ou presque, elle doit encore travailler sur sa préparation mentale.

À Calgary, en plus de l'épreuve de départ de masse, Ivanie Blondin prendra part aux courses de 3000 mètres et de 1000 mètres. Lors des qualifications pour les Coupes du monde d'automne, elle avait remporté la course de 3000 mètres et pris le troisième rang au 1000 mètres.