NOUVELLES
10/11/2015 06:44 EST | Actualisé 10/11/2016 00:12 EST

Hollande salue "un grand Européen" après la mort d'Helmut Schmid

Le président français François Hollande a rendu hommage à l'ancien chancelier social-démocrate allemand Helmut Schmidt, décédé mardi, en estimant que "c'est un grand Européen qui vient de s'éteindre".

"Il avait préparé les choix qui avaient été faits ensuite par François Mitterrand et Helmut Kohl", a déclaré M. Hollande, en référence à l'engagement des dirigeants du couple franco-allemand dans le renforcement de la construction européenne dans les années 80-90.

Le président français a également salué un "grand homme d'Etat" qui a "toujours éclairé le débat".

"Il a toujours dit qu'il fallait laisser vivre l'économie de marché mais qu'il fallait lui donner une dimension sociale (...) Il avait toujours fait de l'emploi une priorité", a commenté M. Hollande.

"C'était un homme qui, jusqu'à son dernier souffle, a su prendre la parole et notamment pour dire aux Allemands qu'ils avaient un rôle à jouer (...), que c'était dans l'Europe qu'ils devaient agir", a encore souligné le président français.

Helmut Schmidt, dont l'état de santé s'était nettement dégradé ce week-end, est mort mardi à 96 ans. L'ex-chancelier social-démocrate, aux commandes de l'Allemagne de l'Ouest, de 1974 à 1982, restait très écouté trois décennies après avoir cédé le pouvoir à Helmut Kohl, son adversaire chrétien-démocrate de l'époque.

blb/frd/bpi/cr