NOUVELLES
09/11/2015 23:12 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Démocratie et droits humains: l'Union européenne critique la Turquie

BRUXELLES — L'Union européenne (UE) adresse de nouveaux reproches à la Turquie qui aspire à en devenir membre depuis de nombreuses années.

Dans un rapport devant aider à décider si la Turquie peut faire partie de son organisation, l'Union européenne dénonce des lassitudes en matière de démocratie et de droits de la personne. Elle reproche au pays d'environ 75 millions d'habitants d'avoir ralenti le rythme de ses réformes et ajoute que certains des textes législatifs du pays heurtent de front les règles de l'Europe.

Le rapport, que l'agence Associated Press a pu lire, écrit aussi qu'en matière de droits humains et de libertés fondamentales, la Turquie accuse d'importants retards. Il l'exhorte à mieux gérer la crise des réfugiés vu sa situation géographique stratégique puisqu'elle partage des frontières à la fois avec la Syrie et avec l'Europe continentale.

La Turquie est au carrefour des axes liant la Russie, la mer Méditerranée, les Balkans et le Moyen-Orient, sur le tracé d'oléoducs d'importance stratégique. 

La publication de ce rapport de l'Union européenne a été retardée afin de ne pas devenir un enjeu dans les élections générales qui ont eu liue en Turquie il y a quelques jours .