POLITIQUE
10/11/2015 05:40 EST | Actualisé 11/11/2015 11:55 EST

COP21 : Québec solidaire ira dénoncer le gouvernement Couillard à Paris

QUÉBEC – Même si elle fera partie de la délégation officielle du Québec, la députée Manon Massé n’entend pas se gêner pour dénoncer les pratiques du gouvernement Couillard lors du sommet sur le climat à Paris, la COP21.

«Je pense que c’est fondamental que le Québec ne puisse pas, en toute impunité, aller dire au reste du monde que notre plan de match est le meilleur, explique la députée de Québec solidaire. Parce que, dans les faits, ce n’est pas ce que nous avons entendu en commission parlementaire, ni auprès des scientifiques.»

Québec solidaire déplore notamment «l’absence de prise de position ferme» du gouvernement Couillard contre le projet Énergie Est de TransCanada. Idem sur l’exploration du pétrole de schiste à Anticosti.

Ces positions sont contraires à la volonté affichée du gouvernement de réduire les émissions de gaz à effet de serre du Québec, estime Manon Massé. «Pour y arriver, il faut dès maintenant poser des gestes, lance-t-elle. C’est là qu’il y a une incohérence du gouvernement du Québec actuellement.»

Québec solidaire déplore également qu’une grande partie de l’effort du Québec pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre proviennent de la bourse du carbone. Québec solidaire a calculé que 40% des réductions de GES du Québec se fera grâce à l’achat de crédits.

«Concrètement, ça veut dire qu’on ne fera pas le 37,5% [de réduction de GES annoncé], parce que, dans les faits, on va acheter 40% de cette réduction à l’extérieur, c’est-à-dire la Californie», dit Manon Massé.

«Alors, la Californie va entamer une transition en modifiant son économie pour sortir d’une économie lourde en émission de GES et le Québec va faire un minimum, ajoute-t-elle. Il faut que nos objectifs soient principalement atteints par des gestes qu’on pose maintenant au Québec.»

Manon Massé entend faire part de ses doléances au cours de conversations de corridors puisque l’opposition provinciale n’aura pas de forum officiel.

Par ailleurs, la députée solidaire sera aussi membre à Paris du Collectif de la société civile québécoise pour COP21, qui représente la société civile. Manon Massé espère se faire le porte-voix des syndicats, ONG et autres organismes du collectif au sein de la COP21.

La députée et son attachée-politique voyageront aux frais de Québec solidaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Efficacité environnementale: le classement des pays développés Voyez les images