NOUVELLES
09/11/2015 08:31 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Yémen: le cyclone Megh fait six morts (responsable)

Six personnes ont été tuées sur l'île yéménite de Socotra dans le cyclone Megh, la deuxième rare tempête tropicale à frapper la péninsule arabique en une semaine, a indiqué lundi un responsable.

Parmi les victimes figurent "deux femmes tandis que trois autres personnes sont portées disparues et des dizaines ont été blessées", a précisé à l'AFP depuis Socotra le responsable joint par téléphone .

"La plupart des victimes sont mortes dans l'effondrement de leur maison", a-t-il ajouté sous couvert d'anonymat.

"Le vent, la pluie et les inondations se sont atténués au cours des dernières heures mais le cyclone a provoqué des dégâts considérables dans les habitations", a-t-il déclaré.

Le cyclone Megh a provoqué la panique et a poussé dimanche le ministre de la Pêche, lui-même originaire de Socotra, à lancer un "appel urgent" à l'ONU et au sultanat voisin d'Oman pour "sauver" la population.

Socotra est située à 350 kilomètres au large des côtes sud-est du Yémen.

Vendredi à Genève, l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM) avait estimé que Megh serait plus faible que Chapala qui a causé la mort de huit personnes dans le sud-est du Yémen.

L'arrivée de deux cyclones tropicaux --très rares sur la péninsule-- à très courte intervalle est "un évènement absolument extraordinaire", a souligné la porte-parole de l'OMM.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a indiqué lundi que quelque 6.800 familles ont été déplacées par le cyclone Chapala qui a touché les côtes du Yémen mardi dernier.

Le Yémen est gravement affecté depuis mars par une guerre qui oppose des forces progouvernementales appuyées par l'Arabie saoudite sunnite à des rebelles alliés à l'Iran chiite.

faw/lyn/cmk/mer