NOUVELLES
09/11/2015 11:04 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Volkswagen offre 1000 $ US en bons d'achat pour «prouver sa bonne volonté»

DÉTROIT — Volkswagen offre 1000 $ en bons d'achat et certificats cadeaux échangeables chez ses concessionnaires à titre de geste de bonne volonté pour les propriétaires américains de petites voitures diesel impliquées dans la vaste tricherie dont le constructeur s'est rendu coupable. La compagnie offre aussi une assistance routière gratuite pendant trois ans.

L'offre, annoncée lundi, s'adresse aux propriétaires des 482 000 voitures en circulation aux États-Unis, dont plusieurs se disent floués d'avoir payé plus cher pour une voiture plus «verte», alors que le constructeur avait pipé les dés en trafiquant le logiciel de contrôle de la pollution.

Volkswagen s'affaire actuellement à réparer ce logiciel, qui mettait en marche le système antipollution lors des inspections gouvernementales mais le débranchait par la suite. Selon l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), ces voitures, munies d'un moteur diesel de deux litres à quatre cylindres, émettent sur la route de 10 à 40 fois plus d'oxydes d'azote que ce que permettent les normes en vigueur.

Michael Horn, le chef de la direction de Volkswagen aux États-Unis, a indiqué dans un communiqué qu'en attendant de remédier à la situation, la compagnie «propose ces offres comme geste de bonne volonté, première étape pour regagner la confiance des consommateurs». Volkswagen a aussi indiqué que sa marque de luxe, Audi, offrirait le même programme vendredi.

Pour bénéficier de ces bons d'achat et certificats cadeaux, les propriétaires américains ne devront pas renoncer à tout recours futur contre le constructeur, a assuré la porte-parole Jeannine Ginivan.

Plus de 200 actions collectives ont déjà été intentées aux États-Unis contre Volkswagen; les plaignants soutiennent que le scandale a entraîné une dépréciation de leur véhicule.

Volkswagen avait déjà offert 2000 $ US aux propriétaires qui voudraient échanger leur voiture contre une neuve, et l'offre de 1000 $ en bons d'achat et certificats cadeaux viendrait s'ajouter à ce programme.

Au même moment, lundi, le ministre allemand des Transports précisait que des 2,4 millions de véhicules rappelés dans ce pays, «environ 540 000 voitures devront aussi subir des modifications au matériel informatique», en plus du logiciel lui-même. 

Dans toute l'Europe, le constructeur rappellera dès l'an prochain 8,5 millions de voitures fabriquées entre 2009 et 2015 et munies de ce logiciel trafiqué. Dans le monde, 11 millions de voitures seraient munies de ce logiciel, selon Volkswagen.

Par ailleurs, lundi encore, l'agence de notation Fitch, comme l'avait fait Moody's la semaine dernière, a abaissé de deux points la cote de la dette de Volkswagen, pour tenir compte des pertes financières potentielles dues au scandale mais aussi des problèmes de gouvernance qui ont mené à cette crise majeure.