NOUVELLES
09/11/2015 04:31 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Rejet de la demande d'adhésion du Kosovo à l'Unesco (officiel)

La candidature du Kosovo à l'Unesco a été rejetée lundi, sa demande d'adhésion n'ayant pas obtenu la majorité requise de deux tiers des votes des Etats membres de l'organisation onusienne basée à Paris, a-t-on appris de source officielle.

"La conférence générale vote contre l'adoption du projet de résolution", a conclu le président de séance à l'issue du vote, rejetant l'adhésion de l'ancienne province serbe qui a déclaré unilatéralement son indépendance en 2008.

Sur 142 suffrages exprimés, 92 Etats membres ont voté en faveur de l'adhésion et 50 contre, selon le décompte annoncé par le président de séance, Stanley Mutumba Simataa, vice-Ministre de l'Information et communication de Namibie.

La majorité des 2/3, soit 95 votes, était nécessaire pour valider l'adhésion.

La Serbie et la Russie étaient farouchement opposée à cette adhésion qui aurait donné au Kosovo, essentiellement peuplé de musulmans d'origine albanaise, la gestion de quatre sites de l'Eglise orthodoxe serbe classés au patrimoine mondial de l'humanité et situés sur son territoire, dont les monastères de Pec, de Gracanica et de Decane.

Peu avant le vote sur l'adhésion elle-même, une demande de report de cette consultation, introduite par la Serbie, avait été rejetée par une majorité d'États membres.

"Il ne manquait que trois votes. (...) Ce n'est qu'un petit revers sur un long chemin", a commenté le vice-ministre kosovar des Affaires étrangères, Petrit Selimi.

"Le Kosovo n'est pas un Etat, c'est un territoire administré par l'ONU. C'est logique de rejeter" la demande d'adhésion, avait déclaré avant le vote dans la matinée l'ambassadeur serbe auprès de l'Unesco, Darko Tanaskovic.

"La situation au Kosovo n'est pas stable. L'examen de cette candidature est prématurée", avait également commenté l'ambassadrice de Russie, Eleonora Mitrofanova, critiquant une "politisation" de l'organisation.

chp-hba/bpi/pt