NOUVELLES
09/11/2015 09:19 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

MLS - Patrick Vieira se lance dans le grand bain, chez la "grosse pomme"

Dans les pas de Didier Deschamps et Laurent Blanc, Patrick Vieira est le troisième ancien Bleu, champion du monde en 1998, à entamer une carrière d'entraîneur chez les pros, dans l'écrin confortable mais à fort potentiel qu'est la MLS, où évolue son nouveau club le New York City FC.

Contrairement à Deschamps et Blanc, qui ont débuté en Ligue 1, respectivement sur les bancs de Monaco (2001) et Bordeaux (2007), Vieira va tenter dès le 1er janvier prochain sa première expérience dans l'intimité encore relative du championnat nord-américain, tout ambitieux soit-il.

Loin donc de la frénésie médiatique qui entoure la Premier League anglaise, où il aurait éventuellement pu espérer débuter, eut égard à son expérience concluante avec les moins de 21 ans des Citizens, dont il était en charge depuis 2013, après avoir été ambassadeur du club où il a achevé sa carrière de joueur en 2011.

De la Manche à l'Atlantique il n'y a d'ailleurs qu'un pas à franchir pour celui qui fut également champion d'Europe avec les Bleus en 2000, puisque Manchester City et le New York City FC ont le même propriétaire, à savoir un fonds d'investissement provenant des Emirats Arabes Unis, qui détient également la franchise de base-ball des Yankees de New York.

"Il prendra ses fonctions le 1er janvier 2016 en marge de la présaison pour la seconde campagne du club en MLS", a précisé le NYCFC, qui a été créé en 2013 et dont le fort investissement, notamment sur le marché des transferts, s'inscrit dans la lignée de la grosse politique d'expansion de la MLS.

- 'French Touch' -

Vieira, qui va succéder à Jason Kreis, démis de ses fonctions après la saison décevante du New York City FC, incapable de se qualifier pour les play-offs, va diriger une équipe qui possède trois stars en fin de carrière: l'Italien Andrea Pirlo, arrivé cet été, l'Anglais Frank Lampard et l'Espagnol David Villa.

Le néo-technicien français s'est ainsi déclaré "très impatient de commencer", dans un communiqué publié sur le site internet du club, qui évolue au Yankee Stadium dans le Bronx. "Travailler avec cette équipe (...) est une perspective très excitante, dans une ville spéciale que je connais bien. Je suis ravi de saisir cette opportunité des deux mains", a-t-il ajouté.

Même s'il s'inscrira sur le banc du NYCFC, qui évolue dans le mythique Yankee Stadium du Bronx, plutôt qu'au dos du maillot bleu de l'équipe, son nom vient grossir un contingent d'anciennes gloires du foot, dans une Major League Soccer bien décidée à appliquer sa forte politique d'expansion à coup de millions.

Un championnat à fort potentiel qui a notamment convaincu Didier Drogba et Steven Gerrard d'y tenter l'aventure cet été, respectivement à l'Impact de Montréal et au Los Angeles Galaxy. Et même à David Beckham, ancienne star de L.A., de créer une franchise à Miami qui pourrait voir le jour d'ici 2017.

Si Vieira va débarquer dans "Big Apple" avec un curriculum vitae de joueur rempli de titres en tous genres (champion d'Angleterre avec Arsenal en 1998, 2002 et 2004, d'Italie avec l'AC Milan en 1996, et l'Inter de 2007 à 2010), son recrutement est un autre exemple de la "French Touch" en vogue en MLS, initiée par le passage de Thierry Henry chez les New York Red Bulls (2010-2014).

Mi-septembre, de nombreux formateurs de franchises ont en effet effectué un stage à Clairefontaine, pour passer le brevet de formateur "à la française" auprès de la Fédération française de foot et une autre session était prévue courant novembre.

Ce savoir-faire à la française, Vieira, que plus d'un entraîneur voyait se reconvertir à ce métier, va donc aussi l'exporter à sa façon, dans une MLS décidée à devenir l'une des meilleures ligues du monde d'ici 2022.

nip/yk