NOUVELLES
09/11/2015 05:46 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Le président de la fédération colombienne démissionne

Le président de la Fédération colombienne de football (FCF), Luis Bedoya, a présenté sa "démission irrévocable", a déclaré ce lundi l'instance suprême du football colombien, justifiant cette décision par des "raisons personnelles".

"Pour raisons personnelles et après en avoir informé les membres du comité exécutif, Luis Bedoya Giraldo a présenté sa démission irrévocable en tant que président et membre du comité exécutif de la fédération colombienne de football, la décision prend effet aujourd'hui", a indiqué la FCF dans un bref communiqué envoyé ce lundi.

Dans ce communiqué, Bedoya a remercié ses collègues et collaborateurs pour leur "soutien appuyé afin d'atteindre les objectifs fixés en 2006", quand il a pris les rênes de la FCF.

Bedoya, 56 ans,avait récemment été prolongé à son poste.

Les médias locaux ont dévoilé la démission de Bedoya avant son officialisation, liant cette décision au scandale qui secoue le football mondial depuis mai dernier et à l'enquête de la justice américaine contre les dirigeants de la Fédération internationale de football (Fifa).

Selon la plainte visant neuf dirigeants de la Fifa et cinq cadres du marketing sportif de l'organisation, certains présidents de fédérations sud-américaines auraient accepté des millions de dollars en pots de vin pour l'attribution des droits de diffusion de plusieurs éditions de la Copa America.

Bedoya a nié début juin le versement de pots-de-vins aux membres de la FCF.

"Il n'y a pas de comptabilité secrète et il n'y a pas de trésorerie sans fond", avait déclaré Bedoya lors d'une conférence de presse.

La présidence de Bedoya a été remarquée grâce au recrutement de l'Argentin José Pekerman comme sélectionneur de l'équipe nationale, qui est parvenu à qualifier l'équipe pour une Coupe du monde pour la première fois depuis 16 ans.

La nouvelle du départ du patron du football colombien intervient à quelques jours des 3e et 4e journées de qualification dans la zone sud-américaine pour la Coupe du monde 2018.

La Colombie joue jeudi prochain à Santiago contre le Chili et reçoit l'Argentine à Barranquilla, mardi 17 novembre.

ad/ll/agu/dhe