NOUVELLES
09/11/2015 08:31 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

IAAF/dopage: le CIO fait confiance à Sebastian Coe pour prendre "toutes les mesures nécessaires" (communiqué)

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé faire confiance au nouveau président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) Sebastian Coe, élu en août, pour prendre "toutes les mesures nécessaires" dans le cadre du scandale mêlant dopage et corruption qui frappe l'athlétisme.

"Il s'agit d'un rapport profondément choquant et très triste pour le monde du sport. Le CIO a confiance dans la nouvelle direction de l'IAAF sous l'égide de son président Sebastian Coe pour prendre toutes les mesures nécessaires", écrit le CIO dans un communiqué, à la suite de la publication d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui accuse la Russie d'avoir "saboté" les jeux Olympiques de 2012 en athlétisme en couvrant des cas de dopage par de la corruption, et demande sa mise au ban du monde sportif, à moins d'un an des jeux Olympiques de Rio.

Le CIO se félicite d'ailleurs de la volonté affichée par l'IAAF de faire "tout ce qu'il faut pour protéger les athlètes propres et reconstruire la confiance dans (ce) sport".

Peu après la publication du rapport de l'AMA, l'IAAF a annoncé qu'elle donnait jusqu'à la fin de la semaine à la Fédération russe pour répondre aux graves accusations portées à son encontre.

"Je veux une explication", a déclaré Coe lors d'une conférence téléphonique. "Je suis complètement choqué par ces allégations".

"Mon instinct me pousse aux encouragements plutôt qu'à l'isolement, mais vu l'ampleur de ce qui a été révélé, je me dois d'obtenir le soutien du Conseil de l'IAAF afin qu'ils (les Russes, ndlr) répondent avant la fin de la semaine", a-t-il ajouté.

La Russie doit être suspendue de toute compétition en athlétisme, dont les JO-2016 de Rio, en raison de cas de dopage qui n'auraient "pas pu exister" sans l'assentiment du gouvernement, a notamment estimé l'AMA en rendant ce rapport très attendu.

fbr/dhe