DIVERTISSEMENT
09/11/2015 09:00 EST | Actualisé 09/11/2015 09:05 EST

Fallout 4, la grande aventure de cette fin d'année (PHOTOS)

Un monde ouvert et dévasté, une aventure qui vous prendra des dizaines d’heures à compléter, Fallout 4 s’impose comme l’un des grands jeux de cette fin d’année, mais est-il pour autant destiné à tous?

Réalisé par Bethesda, un des studios de développement majeurs dans l’industrie, et célèbre pour ses RPG comme Les Elder Scroll (Skyrim), Fallout 4 est un jeu totalement imbibé de l’esprit de ce studio et da sa direction atypique.

Imaginez un monde dévasté par une guerre nucléaire. Les survivants s’organisent tant bien que mal en tentant de reconstruire des villes. Sur les routes, les bandits et autre humains irradiés devenus de véritables zombies attaquent les voyageurs, les animaux ont muté en quelque chose de souvent dangereux, tandis que les insectes sont aussi gros qu’un doberman. C’est dans ce monde désolé que votre héros se réveille, après 200 ans passé en cryogénisation. Sa mission : retrouver une personne disparue et, accessoirement, remettre ce monde sur pied en lui permettant de s’organiser.

Une riche désolation à perte de vue

Fallout 4 vous lâche dans une vaste région où les villes dévastées se succèdent aux forêts et ruines les plus diverses. Doté d’une très forte identité visuelle et d’un monde cohérent, cet univers a une véritable personnalité et vous immerge tout de suite dans l’histoire.

Ici, vous avez la liberté de tout faire, et de vivre cette longue aventure comme bon vous semble. Vous commencerez bien par une mission principale dès le départ, mais vous verrez vite des missions secondaires disponibles par dizaines. La région dans laquelle vous vous trouvez est incroyablement vaste et fourmille de ruines diverses. Résultat, en allant d’un point à un autre, vous découvrirez de nombreux endroits qui apporteront chacun leur lot de missions et de personnages. Là encore, la richesse des situations est plutôt vaste, et vous pourrez avec les choix de réponses multiples être compatissant et altruiste, ou bien devenir insultant, sans une once de coeur ou de gratitude.

En plus des missions secondaires, vous pourrez reconstruire des villes grâce à un atelier de construction, et ainsi créer des endroits sûrs. Comme tout RPG qui se respecte, vous aurez le choix de plusieurs armes et équipements, et aurez bien sûr le loisir de les faire évoluer.

S’accrocher, le secret pour avancer

Même si Fallout 4 offre un univers exceptionnel et une très longue aventure qui devrait durer un minimum de 100 heures, ce jeu possède quelques défauts qui imposent de le jouer différemment selon le joueur que l’on est. Si vous ne vous considérez pas être un joueur «hardcore», ajustez la difficulté à «Facile» dès le début. Vous vivrez une très belle aventure, mais sans les combats difficiles.

Le jeu possède une jouabilité plutôt raide, loin d’avoir la souplesse d’un Destiny ou d’un Halo 5. De plus, au début de l’aventure, votre niveau vous interdit de foncer dans le tas en tirant, ce serait la mort assurée. On tire, on se sauve dans une ruelle, puis on revient, bref, les premiers niveaux vont imposeront de jouer au chat et à la souris pour survivre.

Conclusion

Fallout 4 est un grand jeu qui vous offre un univers apocalyptique immense, et promet des dizaines d’heures de dépaysement total. Incroyablement varié et profond, pourvu d’un scénario et d’une ambiance qui nous donne envie d’avancer, il se révèle sur ces points particulièrement satisfaisant. Destiné en priorité aux «gamers», qui lui pardonneront ses défauts et se plongeront dans cet univers, Bethesda n’en oublie pas moins les joueurs qui seraient intéressés par ce type d’aventure avec un mode «Facile» qui le rend plus abordable.

Disponible sur PS4, Xbox One et PC

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Fallout 4, la grande aventure de cette fin d'année Voyez les images