Vivre

La Fabrique à boire : la nouvelle Commission des liqueurs

Avec un nom pareil, on salive déjà! La Fabrique à boire a ouvert ses portes le 30 septembre à Montréal et trois autres succursales ont suivi en un mois seulement : Brossard, Boisbriand et Sainte-Foy. Bientôt, d’ici à quelques semaines à peine, celle de Sherbrooke sera aussi inaugurée. Un départ en trombe!

Une opération qui n’a pas manqué d’étonner par la rapidité à laquelle les ouvertures se sont faites. L’explication? L’organisation derrière la Fabrique à boire a racheté les établissements de la Commission des Liqueurs pour les reconvertir en ce nouveau concept.

La formule est efficace : cocktails originaux, menu tapas, musique de DJs talentueux… le tout dans un décor industriel qui rend ce lieu des plus festifs et donne envie de boire et de danser!

Alcools artisanaux

Mais la Fabrique ne porterait pas bien son nom sans ce petit plus qui la distingue des autres bars : les alcools entrant dans la composition de ses cocktails ont été en effet « fabriqués » pour elle, selon les recettes voulues.

Une eau de vie provenant de grains de maïs du Canada sert de base à cinq liqueurs : eau d’érable, petits fruits et basilic, poires caramel, bourbon caramel écossais vanille et une autre à l’absinthe. Cette ligne de produits est baptisée Moonshine - un clin d’œil à l’alcool de contrebande distillé aux États-Unis durant la prohibition - et a été créée grâce au talent des Distilleurs Subversifs, ceux-là mêmes qui produisent le Gin Piger Henricus.

Mixologie

Pour offrir une carte de cocktails des plus intéressantes, on a fait appel à nul autre que Maxime Boivin, le mixologue réputé et chroniqueur télé. Maxime est aussi porte-parole et partenaire de La Fabrique à boire.

« Notre ligne de produits a été pensée pour créer facilement une quinzaine de cocktails festifs. Le phénomène de la micro-distillerie est en train d’exploser au Québec. Pour l’instant, notre gamme est exclusive et on peut venir la déguster à la Fabrique, mais bientôt on va aussi pouvoir se la procurer en importation privée. », nous apprend-il.

Formule gagnante à prix unique

La Fabrique à boire propose une panoplie de boissons telles que bières, cidres et alcools de toutes sortes, mais se spécialise dans l’offre de cocktails au prix unique de 10,00$ chacun. Parmi les plus populaires, le Butter Scotch Sour créé avec le bourbon butterscotch et le Cosmo à boire, fait à partir de la liqueur de petits fruits.

Puisqu’on ouvre dès 18 heures, on propose un menu bouffe, genre tapas, toutes offertes au petit prix de 5,00$ chacune. On pourrait croire qu’à ce prix, on n’a rien de très intéressant à se mettre sous la dent et pourtant… le croustillant de chèvre des neiges sur chutney d’ananas est simplement délicieux et les dumplings sauce aux arachides et coriandre sont des plus étonnants! N’hésitez pas à demander à votre mixologue de trouver le cocktail parfait pour marier votre plat, vous en serez ravis.

La fin de soirée transforme le bar en club, et la clientèle peut alors danser au rythme de la musique endiablée des DJs.

Ouvert du mercredi au dimanche de 18 h00 à 3 h00.

Pour plus d'infos et les adresses des succursales, La Fabrique à boire est sur Facebook