NOUVELLES
09/11/2015 10:40 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Deux formateurs américains sont tués en Jordanie

AMMAN, Jordanie — Deux Américains, deux Jordaniens et un Sud-Africain ont été tués lundi en Jordanie, quand un policier jordanien a ouvert le feu contre des formateurs étrangers avant d'être lui-même abattu.

Deux autres Américains, un Libanais et trois Jordaniens ont aussi été blessés.

La fusillade s'est produite dans un centre de formation de la police en banlieue de la capitale, Amman.

Un représentant américain, parlant sous le couvert de l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à s'adresser aux médias, a déclaré à un moment que le bilan s'élevait à huit morts, mais un porte-parole du gouvernement jordanien, Mohammed Momani, a nié ce nombre.

M. Momani a ajouté que les autorités enquêtaient afin de savoir si les motifs du tireur étaient personnels ou politiques.

Le gouvernement n'a pas dévoilé l'identité du tireur, mais un ancien membre du Parlement, Suleiman Saed, a indiqué avoir appris qu'il s'agissait d'un membre de sa famille, Anwar Abou Zaid, qui était âgé de 29 ans.

À Washington, le président Barack Obama a précisé que le tireur était vêtu d'un uniforme militaire.