NOUVELLES
09/11/2015 07:35 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Des milliers de touristes russes coincés en Égypte sont finalement rapatriés

LE CAIRE — Des milliers de touristes russes coincés en Égypte ont pu rentrer chez eux lundi à bord d'avions spécialement nolisés par Moscou.

La Russie avait suspendu tous ses vols à destination de l'Égypte dans la foulée de l'écrasement d'un avion qui a fait 224 morts le 31 octobre.

D'autres transporteurs aériens britanniques ou européens ont eux aussi entrepris de rapatrier leurs ressortissants, après que plusieurs transporteurs et pays aient suspendu leurs vols vers l'Égypte. Il semble de plus en plus certain que l'avion du transporteur Metrojet a été détruit en plein vol par l'explosion d'une bombe.

Le vice premier ministre russe Arkadi Dvorkovich a prévenu qu'il faudra environ deux semaines pour rapatrier tous les touristes coincés en Égypte. Il avait précédemment révélé que quelque 25 000 personnes sont rentrées depuis la fin de semaine.

Le premier ministre russe Dimitri Medvedev a ajouté qu'il ne s'attend pas à ce que les vols vers l'Égypte reprennent de sitôt.

Des experts de l'Organisation de l'aviation civile internationale sont arrivés lundi à l'aéroport international du Caire, mais cette visite avait été prévue avant l'accident. Ils devraient notamment s'intéresser à la sécurité des bagages.

À Moscou, le ministère des Situations d'urgence a révélé par voie de communiqué que les responsables ont nolisé quatre avions cargo pour rapatrier environ 130 tonnes de bagages à compter de lundi.

Le groupe armé État islamique a revendiqué la destruction de l'avion, mais sans fournir de preuves concrètes. Les djihadistes ont dit avoir frappé en réplique à l'intervention de l'armée russe en Syrie.