NOUVELLES
09/11/2015 06:51 EST | Actualisé 09/11/2016 00:12 EST

Des islamistes investissent une université mixte au Yémen

Des islamistes radicaux armés ont fermé par la force une université d'Aden au Yémen dont les étudiants n'avaient pas tenu compte de leurs appels à mettre fin à la mixité dans les salles de cours, selon des témoins.

Les hommes armés sont arrivés à bord de véhicules militaires, ont forcé les étudiants à quitter les lieux avant de verrouiller l'entrée principale de la faculté des sciences de l'administration.

Cette action coup de poing est intervenue quelques semaines après la distribution de tracts exigeant que les étudiants renoncent à la mixité et à la musique et que la prière soit imposée dans l'enceinte de l'université.

Ces tracts avaient été placardés par des hommes armés dans au moins trois facultés de l'université d'Aden et distribués dans les rues de la deuxième ville du pays.

Les auteurs du texte menaçaient de lancer des attaques au cocktail Molotov et à la voiture piégée si ces restrictions n'étaient pas respectées, avaient rapporté des étudiants.

L'authenticité des tracts n'a pu être vérifiée car les textes portaient dans l'en-tête la mention "Etat islamique (EI)- Wilayat Aden" mais avec la bannière noire d'Al-Qaïda.

Des partisans d'Al-Qaïda sont de plus en plus visibles dans des quartiers d'Aden, ville livrée à des bandes armées de tous bords depuis qu'elle a été reprise en juillet aux rebelles chiites Houthis par des forces progouvernementales.

faw/lyn/mer