NOUVELLES
08/11/2015 05:14 EST | Actualisé 08/11/2016 00:12 EST

Le parti populiste allemand AfD atteint 9% d'intentions de vote

Les intentions de vote pour le parti populiste allemand "Alternative für Deutschland" (AfD) ont atteint la barre des 9% selon un sondage publié dimanche, au lendemain d'une manifestation qui a réuni à Berlin des milliers de ses sympathisants.

Le soutien apporté au parti progresse d'un point par rapport à la semaine précédente et atteint ainsi son plus haut niveau en un an, souligne le Bild am Sonntag, édition dominicale du tabloïd allemand qui a publié le sondage.

Le parti AfD s'oppose à la politique d'accueil des migrants fuyant guerres et persécutions menée par la chancelière allemande Angela Merkel alors que le pays pourrait accueillir un million de demandeurs d'asile cette année.

"L'AfD est le seul parti (en Allemagne) qui exploite sans retenue les préjugés d'une partie de la population contre les étrangers", a commenté le politologue Ulrich von Alemann dans les pages du Bild am Sonntag. Ler journal précise que le soutien pour le parti grimpe à 18% auprès des hommes résidant dans l'ancienne Allemagne de l'Est communiste.

Le seuil requis pour entrer au Bundestag est de 5%.

Environ 5.000 personnes, selon les chiffres de la police, ont pris part samedi à une manifestation lancée par l'AfD avec le mot d'ordre "L'asile a des limites - Carton rouge pour Merkel". Nombre d'entre eux brandissaient des drapeaux allemands et des pancartes anti-Islam.

Plus de 1.000 policiers ont été deployés lors de la manifestation pour éviter les accrochages entre le cortège anti-réfugiés et les contre-manifestants présents, qui étaient jusqu'à 1.200 selon la police.

Plus de 40 personnes ont été arrêtées.

Créé en 2013 sur une ligne initialement anti-euro, "Alternative für Deutschland" s'est emparé du thème migratoire et connait une renaissance politique à la faveur des inquiétudes suscitées dans le pays par l'afflux de centaines de milliers de réfugiés.

Le sondage réalisé par l'institut Emnid a été mené auprès de 2.442 personnes entre le 29 octobre et le 4 novembre 2015.

fz-pho/