NOUVELLES
07/11/2015 19:10 EST | Actualisé 07/11/2016 00:12 EST

LE MONDE EN BREF DU DIMANCHE 8 NOVEMBRE

Voici le Monde en bref du dimanche 8 novembre à 04H00 GMT:

SINGAPOUR - Les présidents chinois et taïwanais ont échangé samedi une poignée de main historique et des mots chaleureux après des décennies de rivalité, lors du premier sommet depuis la violente séparation de la Chine continentale et de l'île de Taïwan il y a 66 ans.

WASHINGTON - Les Etats-Unis se sont félicités de la rencontre historique entre les présidents chinois et taïwanais, appelant de leurs voeux davantage de progrès pour réduire les tensions et promouvoir la stabilité dans le détroit de Taïwan.

LE CAIRE - L'Egypte a résisté samedi à la thèse d'un attentat à la bombe dans le crash de l'avion russe, qui a entraîné des évacuations de vacanciers et des suspensions de vols vers ce pays où le tourisme est vital.

Le chef égyptien de l'équipe des enquêteurs sur le crash a affirmé qu'"aucune conclusion" n'avait encore émergé quant à l'origine de la "dislocation" de l'appareil survenue après 23 minutes de vol.

LONDRES - Quelque 2.000 vacanciers britanniques sont rentrés samedi au Royaume-Uni, portant le nombre de personnes rapatriées en 48 heures à 3.500, sur les près de 20.000 Britanniques en vacances dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, selon des responsables du transport aérien.

MOSCOU - La Russie a dépêché 44 avions vides en Egypte pour récupérer les touristes russes, a annoncé l'Agence fédérale chargée du transport aérien (Rosaviatsia).

RANGOUN (Birmanie) - Des millions de Birmans ont pris le chemin des bureaux de vote dimanche pour participer à des législatives historiques en mesure de propulser au pouvoir l'opposante Aung San Suu Kyi, qui a voté, acclamée par des partisans criant "victoire".

NAIROBI - Les quartiers contestataires du nord de Bujumbura continuaient à se vider après l'expiration d'un ultimatum lancé aux opposants tandis que la présidence burundaise tentait de rassurer la communauté internationale qui craint des violences ethniques à grande échelle.

En début de semaine, le président Pierre Nkurunziza avait donné à ses opposants jusqu'à samedi soir pour "déposer les armes" en échange d'une amnistie, après quoi la police pourrait "user de tous les moyens".

BEYROUTH - Au moins 23 civils, dont six enfants, ont été tués samedi dans des frappes vraisemblablement russes sur un fief rebelle près de Damas, a indiqué une ONG.

Ailleurs en Syrie, le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a libéré 37 chrétiens assyriens qui avaient été enlevés en février.

FREETOWN - Feux d'artifice, chants, danses et bougies: l'OMS a redonné le sourire samedi à la Sierra Leone en la déclarant exempte de la transmission du virus Ebola, responsable de la mort de milliers de personnes et d'une brutale récession économique.

PISKI (Ukraine) - Après les rebelles, l'Ukraine a affirmé samedi avoir achevé la dernière étape du retrait de ses armes le long de la ligne du front dans l'Est rebelle prorusse, mais le calme se fait attendre dans cette zone où des heurts sporadiques se sont intensifiés ces derniers jours malgré la trêve.

MARIANA (Brésil) - Au milieu d'un océan de boue ocre, des centaines de secouristes brésiliens étaient engagés samedi dans une course contre la montre pour trouver d'éventuels survivants après la catastrophe minière de Mariana (sud-est), tandis que les autorités cherchaient à établir un bilan précis des victimes.

BUCAREST - Le bilan des décès suite à l'incendie dans une discothèque à Bucarest s'est nettement alourdi samedi, neuf personnes ayant succombé à leurs blessures alors que quelques milliers de Roumains ont de nouveau manifesté contre leur classe politique jugée corrompue.

LISBONNE - La Commission nationale du Parti socialiste portugais, sorte de parlement interne, a approuvé samedi soir un programme de gouvernement soutenu par une alliance inédite de la gauche pour "tourner la page de l'austérité" tout en respectant "les engagements européens et internationaux" du pays.

SIMI VALLEY (Etats-Unis) - Les Etats-Unis sont "profondément inquiets" d'un risque de "conflit" en mer de Chine méridionale en raison des revendications territoriales dans cette zone de plusieurs Etats, à commencer par la Chine, a déclaré samedi le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter.

WASHINGTON - Mikhaïl Lessine, un millionnaire russe et homme de médias proche du Kremlin, a été retrouvé mort dans un hôtel à Washington, a confirmé samedi la police américaine.

BERLIN - Environ 5.000 personnes ont manifesté samedi à Berlin à l'appel du parti populiste allemand "Alternative für Deutschland" (AfD) pour protester contre la politique d'accueil des réfugiés de la chancelière allemande Angela Merkel, sous les sifflets de quelque 800 contre-manifestants.

MADRID - Des dizaines de milliers de personnes venues de toute l'Espagne ont marché à Madrid contre les violences faites aux femmes, qui ont encore fait 41 victimes en 2015.

HEBRON (Territoires palestiniens) - L'armée israélienne a bloqué samedi des entrées de Hébron en Cisjordanie occupée où elle menait une chasse à l'homme pour retrouver les auteurs des attaques contre des pèlerins juifs et un soldat blessés par des tirs.

TEHERAN - Un "chapitre déterminant" va s'ouvrir dans les relations entre l'Union européenne et l'Iran après l'application de l'accord nucléaire du 14 juillet entre ce pays et les grandes puissances, a déclaré à Téhéran Martin Schulz, président du Parlement européen.

ALGER - Des proches du président Abdelaziz Bouteflika ont pour la première fois émis des doutes sur ses capacités à diriger l'Algérie, confrontée selon eux à un "climat général dégradé", et demandé à le rencontrer pour s'en assurer.

burs-jr/mf