NOUVELLES
07/11/2015 21:14 EST | Actualisé 07/11/2016 00:12 EST

Inde: le parti du Premier ministre à la traîne dans une élection cruciale

Le parti du Premier ministre indien Narendra Modi était à la traîne dimanche dans les tout premiers résultats d'une élection cruciale au Bihar, Etat sur lequel il comptait pour se renforcer au Parlement et relancer ses efforts de réforme.

Le Premier ministre nationaliste n'a pas ménagé ses efforts durant la campagne dans l'Etat le plus pauvre du pays, où habitent une centaine de millions d'habitants. Il s'est adressé à une trentaine de rassemblements et a promis l'équivalent de milliards d'euros pour le développement de cet Etat de l'est du pays, qui compte les taux de malnutrition et d'analphabétisme parmi les plus élevés de l'Inde.

M. Modi et son parti nationaliste, le Bharatiya Janata Party (BJP), ont remporté une large victoires aux législatives de mai 2014, obtenant une majorité absolue à la chambre basse du Parlement.

En revanche, il ne dispose pas de la majorité à la chambre haute, ce qui bloque plusieurs de ses réformes économiques, et tablait sur ces élections régionales pour y monter en puissance, les élus de cette chambre étant issus des scrutins pour les assemblées de chaque Etat. Le BJP n'y dispose que de 48 sièges sur 245.

Narendra Modi affrontait pour ces élections une alliance improbable entre deux puissants responsables politiques de l'Etat, le chef de l'exécutif actuel Nitish Kumar et son prédécesseur dans les années 90 Lalu Prasad Yadav, poursuivi pour plusieurs affaires de corruption et qui a fait quelques mois de prison.

Les deux opposants ont mis de côté leur rivalité de longue date pour contrer le Premier ministre. M. Kumar, qui sollicite un troisième mandat à la tête de l'Etat, est crédité d'un bon bilan économique et de la volonté d'endiguer la corruption.

D'après les premiers résultats publiés par la commission électorale, le BJP semblait en bonne voie pour emporter 37 sièges au sein de l'assemblée du Bihar. La coalition de partis locaux mise en place par MM. Nitish et Yadav était devant en ce qui concerne 70 autres sièges au sein de cette instance qui en compte 243.

A Patna, capitale du Bihar, des militants de la coalition locale célébraient leur victoire deux heures après le commencement des opérations de dépouillement, à 02H30 GMT.

Un haut responsable du BJP Prakash Javadekar s'est déclaré lui "absolument certain" de la victoire de son parti. "Les femmes ont voté en grand nombre. Les pauvres veulent du développement et ils font confiance au gouvernement du Premier ministre", a-t-il dit à la presse.

Au fil des semaines, la campagne a été dominée par des questions douloureuses liées aux castes et à la religion, qui constituent de longue date d'importantes lignes de fracture politique. Des sondages sortie des urnes effectués la semaine dernière avaient placé les deux adversaires au coude-à-coude.

tha/psr/ev/pt