NOUVELLES
08/11/2015 11:01 EST | Actualisé 08/11/2016 00:12 EST

Incendie en Roumanie: le bilan grimpe à 45 morts, dont un musicien du spectacle

BUCAREST, Roumanie — Le bilan de l'incendie ravageur survenu le 30 octobre dans une boîte de nuit de Bucarest, en Roumanie, continue de s'alourdir. Le batteur du groupe de musique Goodbye to Gravity qui se produisait ce soir-là a succombé à ses blessures, dimanche soir, faisant grimper à 45 le nombre de décès.

Bogdan Enache était transporté dans un avion militaire vers Zurich, en Suisse, l'après-midi, pour soigner ses brûlures, lorsqu'il a subi une insuffisance cardiorespiratoire, selon le ministre de l'Intérieur. L'appareil a rebroussé chemin vers Bucarest alors que les médecins ont tenté de le ramener à la vie pendant 70 minutes. Il a poussé son dernier souffle après atterrissage en Roumanie.

Des dizaines de personnes qui ont été blessées lors de l'incendie tragique demeurent hospitalisées pour des brûlures graves et les autorités ont prévenu que le bilan pourrait encore s'alourdir prochainement.

La Roumanie continuait de transporter des blessés vers d'autres pays pour qu'ils reçoivent des traitements. Un avion de l'OTAN est arrivé à Bucarest en fin de soirée, dimanche, et il reconduira cette nuit un certain nombre de brûlés vers le Royaume-Uni et la Norvège, a indiqué le porte-parole des situations d'urgence, Raed Arafat.

Dans les derniers jours, 21 personnes ont été transférées en Belgique, aux Pays-Bas, en Autriche, en Israël, et en Allemagne, a indiqué le ministre de la Santé.

Un incendie a éclaté au Colectiv, une boîte de nuit de la capitale roumaine, lors d'un spectacle d'un groupe heavy metal, après que des éléments de pyrotechnie eurent enflammé le décor en polystyrène. Les deux guitaristes du groupe sont morts la semaine dernière.

M. Enache a été la quatrième personne à perdre la vie, dimanche. Le porte-parole de l'hôpital où sont soignés les blessés, Cristian Nitescu, avait confirmé la mort d'un homme, samedi soir. L'agence de presse Mediafax a rapporté le décès de deux personnes, dont un Turc qui étudiait en Roumanie et une femme qui travaillait au bar de la boîte de nuit.

Neuf décès avaient été annoncés samedi — le plus grand nombre en un seul jour.