NOUVELLES
07/11/2015 20:23 EST | Actualisé 07/11/2016 00:12 EST

Chine: recul des importations comme des exportations en octobre

Les importations comme les exportations chinoises ont poursuivi leur recul en octobre, selon des données officielles publiées dimanche qui témoignent de l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale où la demande intérieure est à la peine.

La Chine est un moteur clé de la croissance mondiale de même que le plus important négociant de biens de la planète. Le ralentissement de la croissance chinoise a semé l'effroi sur les places financières internationales et pesé lourd sur les finances des pays producteurs de matières premières pour qui le géant asiatique est un client essentiel.

Les importations de la Chine calculées en dollars ont reculé de 18,8% sur un an en octobre, à 130,774 milliards de dollars. Il s'agit du 12e mois consécutif de baisse, après une dégringolade de 20,4% en septembre.

Comme c'est le cas depuis juillet, les exportations ont chuté également, perdant 6,9%, à 192,414 milliards de dollars dans un contexte de morosité de la demande internationale.

L'excédent commercial s'est apprécié, à 61,64 milliards de dollars, sous l'effet de la baisse continue des importations, ce qui laisse entendre que la Chine peine à revigorer la demande intérieure.

L'immobilier stagne après des années de surchauffe pour cause de saturation du marché, les dépenses publiques ralentissent dans les infrastructures et le secteur manufacturier souffre de surcapacité, ce qui explique le ralentissement de l'économie chinoise et la baisse de la demande pour des matières premières comme le charbon et l'acier, ingrédients clés de l'industrie lourde.

dly/psr/ev/myl