NOUVELLES
06/11/2015 12:18 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

West Point n'a jamais offert de bourse au candidat républicain Ben Carson

WASHINGTON — Contrairement à ce qu'il a écrit dans son autobiographie, le candidat à l'investiture républicaine Ben Carson n'a jamais reçu de proposition de bourse formelle de la part de l'académie militaire West Point.

Le neurochirurgien à la retraite et nouveau venu sur la scène politique américaine a récolté de nombreux appuis grâce à son histoire inspirante et ses valeurs chrétiennes. Tout comme le milliardaire Donald Trump, M. Carson a éclipsé les candidats plus traditionnels en exploitant la frustration des électeurs par rapport aux politiciens de carrière.

Seul Afro-Américain parmi les prétendants à l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle de 2016, Ben Carson a grandi dans le centre-ville de Detroit et a souvent parlé de la violence et de la pauvreté qui ont marqué sa jeunesse.

Vendredi, les responsables de sa campagne ont tenu à clarifier un passage de son livre à succès «Gifted Hands» dans lequel il relate sa participation au Reserve Officers' Training Corps (ROTC), un programme visant à former les officiers de l'armée américaine, alors qu'il était à l'école secondaire.

Dans le bouquin publié en 1996, M. Carson écrit que West Point lui a offert une bourse d'études complète. L'aspirant candidat à la présidence poursuit en disant qu'il n'avait pas refusé d'emblée, mais qu'il avait laissé entendre à l'académie qu'il n'était pas intéressé à faire carrière comme militaire.

Le porte-parole de la campagne de Ben Carson, Doug Watts, a affirmé vendredi que le candidat était le premier officier du ROTC dans la ville de Detroit et que ses superviseurs l'avaient présenté à des gens de West Point.

«Ils lui ont dit qu'ils pouvaient l'aider à obtenir une nomination en raison de ses résultats scolaires et sa performance au sein du programme ROTC. Il a réfléchi à cette possibilité, mais il a finalement décidé de ne pas faire de demande d'admission», a expliqué M. Watts.

Un représentant de West Point a indiqué, vendredi, que l'académie ne pouvait confirmer si quelqu'un avait été nommé à West Point à cette époque si la personne n'avait pas complété le processus d'admission.