NOUVELLES
06/11/2015 12:31 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Wall Street finit en légère hausse face à un emploi solide aux Etats-Unis

Wall Street a légèrement monté vendredi, le marché hésitant sur l'attitude à adopter face à d'excellents chiffres sur l'emploi américain ainsi qu'à leur implication pour la politique monétaire américaine: le Dow Jones a pris 0,26% et le Nasdaq 0,38%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a pris 46,90 points à 17.910,33 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 19,38 points à 5.147,12 points, après avoir tous deux changé plusieurs fois de direction.

Le S&P 500, un indice élargi que surveillent particulièrement les investisseurs, a, à l'inverse, cédé 0,03 %, soit 0,73 point, à 2.099,20 points.

"On a pris connaissance d'excellents indicateurs sur l'emploi et maintenant on va se tourner vers la Réserve fédérale (Fed)", a résumé Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Selon le rapport mensuel du gouvernement américain sur le marché du travail aux Etats-Unis, les créations d'emplois ont bondi bien plus que prévu en octobre, permettant au taux au chômage de tomber à son plus bas niveau en plus de sept ans.

Tout au long de la séance, les investisseurs n'ont pas semblé savoir sur quel pied danser face à ces statistiques, même si elle sont manifestement positives, car elles semblent de nature à encourager la Fed, la banque centrale américaine, à vite relever ses taux, presque nuls depuis 2008, et commencer ainsi à priver l'économie d'un précieux soutien.

"Les chiffres sur l'emploi sont si bons que l'on craint que la Fed ne relève ses taux en décembre", date de sa prochaine décision de politique monétaire, "puis peut-être même en mars (...) et je ne sais pas si les investisseurs sont très à l'aise avec cette idée", a rapporté Bill Lynch, de Hinsdale Associates.

Il notait tout de même la belle performance du secteur des banques, qui bénéficieraient d'une telle normalisation monétaire. Citi, JPMorgan et Bank of America ont toutes gagné plus de 3%.

En revanche, pour M. Cardillo, "le marché réagit plutôt bien, puisqu'il ne se replie pas".

"Ce rapport pourrait témoigner d'un renforcement de l'activité économique et, à long terme, c'est bon pour la Bourse", a-t-il conclu.

Le marché obligataire baissait nettement. Vers 21H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 2,325%, contre 2,236% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,090% contre 3,006% auparavant.

jdy/jld/bdx

BANK OF AMERICA

CITIGROUP

J.P. MORGAN CHASE & CO