NOUVELLES
06/11/2015 09:47 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

USA: un ingénieur de BP innocenté dans l'affaire de la marée noire

Un ingénieur du groupe pétrolier britannique BP qui avait été accusé d'obstruction à la justice dans l'affaire de la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique a été innocenté, ont indiqué vendredi ses avocats.

Kurt Mix était ingénieur chez BP et avait participé aux efforts pour contenir la marée noire après l'explosion le 20 avril 2010 de la plate-forme Deepwater Horizon, située à 80 kilomètres au large de La Nouvelle-Orléans, qui a fait onze morts.

Il avait été ensuite accusé par le ministère de la Justice américain (DoJ) d'avoir détruit des textos de son téléphone pour faire obstruction à l'enquête sur cette catastrophe. Il avait été reconnu coupable par un jury en décembre 2013 d'avoir "altéré, détruit, amputé et dissimulé" des données numériques dans un iPhone, en l'ocurrence des SMS de son superviseur, dans le but de les soustraire aux besoins de la procédure, selon l'acte d'accusation. Il risquait jusqu'à 20 ans de prison.

Selon un communiqué du cabinet d'avocats Ropes and Gray, un tribunal de Louisiane (sud) a abandonné vendredi tous les chefs d'accusation qui pesaient contre M. Mix et celui-ci n'a plaidé coupable que pour un délit mineur.

"La résolution de cette affaire vient innocenter Kurt Mix et le département de la Justice reconnait qu'il n'a jamais fait obstruction au cours de l'enquête", a affirmé Joan McPhee, avocate de M. Mix.

"Cette affaire est exemplaire de ce que le ministère de la Justice ne doit pas faire et le public a droit à une explication. Nous espérons que le ministère va mener une enquête exhaustive pour savoir pourquoi ces accusations sans mérites ont été portées en premier lieu et ensuite instruites pendant si longtemps", a-t-elle ajouté.

jld/elc

BP