NOUVELLES
05/11/2015 23:33 EST | Actualisé 05/11/2016 01:12 EDT

Un chef de gang indien présumé rapatrié en Inde après 20 ans de cavale

Un chef de gang indien présumé, recherché depuis plus de 20 ans pour des dizaines de crimes est arrivé vendredi en Inde, après avoir été extradé d'Indonésie où il avait été arrêté, a annoncé la police indienne.

Rajendra Sadashiv Nikalje, connu sous son surnom de Chhota Rajan, 55 ans, est considéré comme un des anciens lieutenants de Dawood Ibrahim, un parrain du crime organisé à Bombay soupçonné d'être un commanditaire des attentats qui avaient fait plus de 250 morts en 1993 dans la capitale économique indienne.

Ces attentats ont été imputés à des membres de la pègre musulmane de la ville voulant se venger après des affrontements entre hindous et musulmans quelques mois plut tôt.

Chhota Rajan est soupçonné d'avoir rompu avec Dawood Ibrahim et créé un gang rival après ces attaques.

"Celui qui gagnait au départ sa vie en revendant des tickets de cinéma au marché noir a réussi à s'élever de la base pour devenir un rival de Dawood Ibrahim", a expliqué à l'AFP S. Hussain Zaidi, auteur d'une dizaine de livres sur la pègre de Bombay.

Le nom de Chhota Rajan apparaît dans pas moins de 78 enquêtes ouvertes par la police indienne, a indiqué vendredi à l'AFP un des responsables de la police de Bombay, Dhananjay Kulkarni, qui se trouvait dans l'appareil de l'armée de l'air indienne qui a ramené à l'aube le suspect au pays.

Selon Interpol, où il était fiché depuis 1995, Chhota Rajan était recherché pour des meurtres, des faits d'extorsion et de trafic de drogue.

Il a été transféré à son arrivée à New Delhi au siège du Bureau central d'investigation (CBI), la police fédérale indienne.

Le suspect avait été interpellé dimanche à son arrivée à l'aéroport de Denpasar à Bali, en provenance de Sydney, grâce à un renseignement de la police australienne.

Dawood Ibrahim, lui, est un des criminels indiens les plus recherchés pour s

Son groupe, la D-Company, opère non seulement en Inde, mais également au Pakistan et aux Emirats arabes unis, selon le département américain du Trésor qui a rangé Dawood Ibrahim sur sa liste des terroristes recherchés dans le monde entier.

pdh-anb/cc/jac/jh