NOUVELLES
06/11/2015 00:15 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Syrie: le régime a perdu toutes les localités prises il y a un mois à Hama (OSDH)

Des groupes rebelles islamistes se sont emparés vendredi d'Atchane, récupérant ainsi toutes les localités prises par le régime syrien il y a un mois dans la province centrale de Hama, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Le puissant mouvement Ahrar al-Cham allié à d'autres groupes islamistes et rebelles se sont emparés vendredi matin d'Atchane et d'autres localités proches", à l'issue de violents combats les ayant opposés dans la nuit aux forces du régime, a indiqué l'ONG.

L'armée syrienne, appuyée par des milices pro-régime et par des bombardements russes, avait pris le contrôle d'Atchane le 10 octobre.

Seize membres de l'armée syrienne et de groupes pro-régime et au moins sept rebelles ont été tués dans les derniers combats, a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

"Tous les gains réalisés par les forces du régime avec l'appui des bombardements russes (dans la région) ont été perdus. C'est un échec" pour le régime de Bachar al-Assad, a affirmé M. Abdel Rahmane.

Jeudi, les islamistes avait repris Tal Skake, dans la même région.

Le même jour, l'armée avait aussi perdu au profit des jihadistes de Jund al-Aqsa Morek, la seule localité qui était aux mains de l'armée sur l'autoroute-clé entre Alep et Hama. Morek a changé plusieurs fois de mains en plus de quatre ans de conflit et les forces gouvernementales l'avaient reconquise en octobre 2014.

Des combats se déroulaient toujours vendredi dans les régions près de Maan, au sud d'Atchane, selon l'OSDH.

La Russie, fidèle alliée du régime syrien, dit mener une campagne de frappes aériennes contre les groupes "terroristes", dont le groupe Etat islamique (EI). Mais les rebelles syriens et leurs soutiens à l'étranger accusent Moscou de viser surtout d'autres groupes que l'EI afin de défendre le régime.

iba/sk/vl