NOUVELLES
06/11/2015 09:44 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Rejet Keystone XL: les rapports Canada-USA "plus vastes qu'un seul projet" (Trudeau)

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a regretté vendredi la décision américaine de rejeter le projet d'oléoduc Keystone XL en souhaitant un "nouveau départ" aux relations entre les Etats-Unis et le Canada, "plus vastes qu'un seul projet".

"Les rapports entre le Canada et les Etats-Unis sont beaucoup plus vastes qu'un seul projet et je suis impatient de rencontrer le président (Barack) Obama" très prochainement, a déclaré M. Trudeau. Le Premier ministre a promis "un nouveau départ" entre les deux pays "pour renforcer nos liens remarquables dans un esprit d'amitié et de collaboration".

Le nouveau Premier ministre canadien était en faveur du projet, mais son approche était plus souple que celle du précédent gouvernement conservateur, défenseur inconditionnel des oléoducs pour désenclaver la production de pétrole de la province de l'Alberta, troisième réserve mondiale d'or noir.

"Nous sommes désolés de cette décision mais respectons le droit des Etats-Unis à prendre celle-ci", a déclaré M. Trudeau, en fonction depuis 48 heures.

Les Canadiens souhaitent, a-t-il poursuivi, un gouvernement auquel "ils peuvent faire confiance (pour) la protection de l'environnement", tout en étant capable de "stimuler l'économie".

"Le gouvernement du Canada travaillera de concert avec les provinces, territoires et les pays partageant nos vues en la matière afin de combattre le changement climatique, de s'adapter aux conséquences qui en découlent, et de créer les emplois verts de demain", a-t-il conclu.

jl/mbr/sab/elm