NOUVELLES
06/11/2015 02:04 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Liban: 5 soldats blessés dans une explosion à la frontière syrienne

Cinq soldats libanais ont été blessés vendredi par un engin explosif à Arsal, dans l'est du Liban, au lendemain d'un attentat suicide ayant fait six morts dans cette même localité frontalière de la Syrie, a indiqué à l'AFP une source de sécurité.

"Une patrouille de l'armée a été visée par un engin explosif placé au bord de la route", a déclaré cette source, précisant que cinq militaires avaient été blessés.

Selon une autre source de sécurité, cette explosion s'est produite près du lieu de l'attentat de la veille.

Jeudi, six dignitaires religieux sunnites de Syrie avaient été tués et cinq blessés lorsqu'un kamikaze a actionné sa ceinture d'explosifs pendant une réunion du Comité des oulémas de Qalamoun (Syrie).

Ce comité s'occupe de questions religieuses et d'aide aux réfugiés syriens se trouvant à Arsal.

Les habitants d'Arsal et de ses environs sont sunnites, partisans de la rébellion syrienne qui lutte contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, alors que le reste de la région de la Bekaa est majoritairement chiite et un vivier pour le puissant mouvement libanais Hezbollah qui combat avec les forces de Damas.

Arsal accueille plusieurs dizaines de milliers de réfugiés syriens et des combattants de la rébellion qui ont des bases dans la zone montagneuse de la frontière.

L'an dernier, des jihadistes s'étaient brièvement emparés de la ville en lançant une attaque depuis le côté syrien de cette zone frontalière poreuse, prenant en otage des dizaines de membres des forces libanaises de sécurité.

Depuis, quatre ont été exécutés et 25 autres policiers et soldats sont toujours aux mains des jihadistes du Front al-Nosra, la branche d'Al-Qaïda en Syrie, et du groupe Etat islamique (EI).

rh-mjg/iba/sk/vl