NOUVELLES
06/11/2015 07:07 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Les syndicats accueillent froidement la nouvelle offre de Québec

Les représentants syndicaux sont fort mécontents de l'offre bonifiée, déposée plus tôt en matinée, par le président du Conseil du trésor du Québec, Martin Coiteux.

« On s'attendait à ce que le gouvernement bouge davantage que ce qu'il a bougé ce matin », affirme Daniel Boyer de la CSN. De l'avis de ce dernier, « le gouvernement change quatre trente sous pour une piastre ».

« C'est la lecture qu'on fait de la proposition du Conseil du trésor », a-t-il dit.

Les représentants de la CSN, de la FTQ et du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) affirment que les mouvements de grève se poursuivront la semaine prochaine.

« Notre but n'est pas de faire la grève mais de négocier des conditions de travail pour nos membres », a déclaré Daniel Boyer, qui considère que le gouvernement ne négocie pas de bonne foi.

Plus d'informations à venir