NOUVELLES
06/11/2015 07:36 EST | Actualisé 06/11/2015 07:42 EST

Le pont Pierre-Laporte inauguré il y a 45 ans (PHOTOS)

Il y a 45 ans, les automobilistes pouvaient emprunter un nouveau pont pour faire le trajet entre les rives sud et nord du fleuve Saint-Laurent.

Il y a 45 ans, les automobilistes pouvaient emprunter un nouveau pont pour faire le trajet entre les rives sud et nord du fleuve Saint-Laurent. Une étude réalisée par le gouvernement provincial dans les années 50 concluait que le pont de Québec ne suffisait plus. C'est le gouvernement libéral de Jean Lesage qui prit la décision de construire le pont, qui porte le nom de Pierre Laporte.

Le pont Pierre-Laporte a été inauguré le 6 novembre 1970. Cependant, il a été ouvert à la circulation le lendemain. La construction de cette structure entre Québec et Lévis a pris 4 ans, soit de juin de juin 1966 à octobre 1970. La veuve de Pierre Laporte et le premier ministre Robert Bourassa ont assisté à l'inauguration.


Le nom Pierre Laporte

Crédit : Archives ICI Radio-Canada

Originalement, ce pont devait porter le nom de Frontenac, en souvenir de Louis Buade de Frontenac, ancien gouverneur général de la Nouvelle-France. Mais les événements d'Octobre 1970 ont incité les autorités politiques à le baptiser pont Pierre-Laporte, en mémoire de l'ex-ministre du Travail et de l'Immigration décédé à la suite de son enlèvement par une cellule du Front de libération du Québec (FLQ).


Construction

Crédit : Carl Boivin

Le pont Pierre-Laporte, qui compte six voies de circulation, a été érigé tout près du pont de Québec dont la construction remonte à 1917. Ce sont surtout des entreprises québécoises qui ont réalisé les travaux : Janin Construction Dominion Bridge et Beaudet-Marquis. Les coûts des travaux ont atteint 50 millions de dollars.


Dimensions

Crédit : Carl Boivin

Cet ouvrage suspendu qui enjambe le fleuve Saint-Laurent fait exactement 1041 mètres à partir des ancrages. Les six voies principales font 667 m de longueur et 186 m de largueur séparées par une travée centrale en béton. Il relie les secteurs de Saint-Nicolas et de Sainte-Foy. Les câbles porteurs sont composés de près de 12 600 fils d'acier. Ils sont ancrés sur les falaises du côté sud et nord du fleuve.


Structure

Crédit : Carl Boivin

Les tiges verticales que l'on nomme des suspentes relient le tablier du pont aux deux immenses câbles porteurs. 160 suspentes sont étalées sur une distance d'un kilomètre. Chacun des câbles porteurs, de 62 centimètres de diamètre, est composé de 12 600 fils d'acier et ils sont reliés à deux massifs d'ancrage, installés sur les falaises de part et d'autre du fleuve.