NOUVELLES
06/11/2015 06:39 EST | Actualisé 07/11/2015 04:44 EST

La Rolls-Royce Dawn fait son entrée à Montréal (PHOTOS)

Courtoisie

C’est en présence de quelques dizaines de personnes triées sur le volet que la Rolls-Royce Dawn a fait son entrée remarquée chez le concessionnaire montréalais de la marque, Rolls-Royce Québec. La grande voiture, baptisée par Rolls-Royce « la voiture la plus sexy jamais construite », a de quoi faire tourner les têtes.

LIRE AUSSI

Des Rolls-Royce électrique? Le constructeur y songe encore

Ses dimensions imposantes et sa silhouette unique, dominée notamment par la caractéristique grille de Rolls-Royce en font un objet de curiosité. Surtout que cette immense grille est toujours surmontée du Spirit of Ecstasy, cette petite sculpture logée au haut de la calandre et tout à fait unique dans l’industrie.

Un système d’alarme protège le Spirit of Ecstacy, ou le propriétaire peut choisir de le faire disparaître sous le capot lorsque la voiture est à l’arrêt afin de dissuader les amateurs qui voudraient le garder en souvenir.

Sous le capot de la Dawn, un modèle qui viendra se positionner sous la Phantom Drophead Coupé dans la hiérarchie des cabriolets de la marque, se dissimule un monstre de puissance : un moteur V12 biturbo de 6,6 litres partagé aussi avec la Rolls Royce Ghost II. La voiture peut ainsi développer quelque 563 chevaux de puissance, et 575 livres-pied de couple.

Galerie photo Rolls Royce Dawn 2016 Voyez les images

La Dawn parvient ainsi à abattre le 0-100 kilomètres à l’heure en moins de 5 secondes, mais c’est la boite de vitesse à neuf rapports guidée par satellite qui est sans doute la plus spectaculaire. La transmission utilisera en effet la localisation par satellite pour prévoir la route, anticiper les courbes et les montées et adapter les rapports en conséquence pour maximiser les performances. Nous sommes rendus là.

L’habitacle est évidemment à la hauteur de toutes les Rolls-Royce, aménagé selon les goûts et les humeurs de son propriétaire et assemblé à l’aide de cuir et de boiseries haut de gamme. L’aménagement permet de recevoir quatre passagers en tout confort (et Rolls-Royce insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un 2+2 mais bien d’un véritable quatre places avec tout l’espace nécessaire, ce dont on ne peut pas douter), et propose des détails de design spectaculaires. Du nombre, de larges panneaux de boiserie insérés dans le tableau de bord et dans les portières, dont l’ouverture se fait vers l’arrière et entre les sièges arrière.

Tout le tableau de bord reçoit des cadrans dont l’allure se rapproche davantage d’une montre-bracelet haut de gamme que d’une voiture ordinaire, et le système sonore haute-fidélité est issu du programme de personnalisation Bespoke de Rolls-Royce.

Dernier détail, les designers de Rolls-Royce ont choisi de ne pas doter la voiture d’un écran tactile pour contrôler les commandes, mais plutôt une molette, pour éviter que des « empreintes digitales ne viennent nuire au décor dans l’habitacle », ont précisé les responsables.

Le prix officiel de la Dawn varie selon les options et les exigences, mais ceux et celles qui désirent l’ajouter à leur collection devront prévoir au minimum 381 000 $.