NOUVELLES
06/11/2015 05:36 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

La Guinée équatoriale rouvre ses frontières terrestres

Le gouvernement équato-guinéen a rouvert vendredi, sans en donner la raison, ses frontières terrestres qui avaient été fermées jusqu'au 15 novembre pour le congrès du parti du président Téodoro Obiang Nguema, selon un communiqué officiel lu à la radio d'Etat.

"La fermeture des frontières terrestres récemment décidée a été annulée", indique le communiqué du ministère de la Sécurité, qui ne donne aucune explication à ce changement.

Le ministère avait annoncé mercredi la fermeture des frontières terrestres du pays en raison de la tenue du 3e congrès extraordinaire du Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE), qui se tient du 10 au 12 novembre et doit désigner le candidat de cette formation à la présidentielle prévue en 2016.

Le président Obiang Nguema, au pouvoir depuis 36 ans, dirige le PDGE depuis sa fondation en 1986 et il est désigné candidat du parti à chaque échéance présidentielle.

Teodoro Obiang Nguema dirige le pays d'une main de fer depuis un coup d'État de 1979 qui avait renversé le régime sanguinaire de son oncle, Macias Nguema.

Son régime est régulièrement dénoncé par les organisations de défense des droits de l'Homme pour sa violente répression à l'encontre des opposants politiques, des organisations indépendantes de la société civile et des médias, ainsi que pour l'ampleur de la corruption dans le pays.

sam-jpc/cyj