NOUVELLES
06/11/2015 05:08 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Hamad renouvelle le financement de certains groupes communautaires

MONTRÉAL — Québec vient d'annoncer qu'il renouvelait le financement de certains groupes communautaires, alors même que 1400 d'entre eux ont fermé boutique en signe de protestation, plus tôt cette semaine.

Le ministre de la Solidarité sociale Sam Hamad a du même souffle indiqué, vendredi, qu'il maintenait les protocoles d'entente avec ces organismes pour une durée de trois ans. Les groupes protestaient justement contre la lenteur du gouvernement à renouveler leurs ententes, à quelques mois de l'échéance de celles-ci, et ils critiquaient également leur sous-financement.

Ce sont ainsi 383 organismes communautaires qui se partageront la somme de 63,9 millions $, a fait savoir le ministre Hamad.

Au cours d'une entrevue, le coordonnateur du Front d'action populaire en réaménagement urbain, François Saillant, s'est dit déçu de la somme, qui représente le statu quo.

Il fait valoir que les groupes spécialisés dans la défense des droits, comme ceux qui défendent les locataires, les accidentés du travail ou les personnes assistées sociales, reçoivent en moyenne 54 000 $. Cela est insuffisant, selon lui. Il soutient de plus que l'enveloppe globale n'a pas été indexée depuis 10 ans.

Par ailleurs, le ministre Hamad a aussi annoncé le lancement d'une consultation publique sur la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.