DIVERTISSEMENT
06/11/2015 01:59 EST | Actualisé 06/11/2015 02:01 EST

Quoi voir au cinéma dès le 6 novembre 2015? (PHOTOS)

PeopleImages.com via Getty Images
Cropped view of freshly popped popcorn

Sortie au cinéma prévue? Découvrez les films à l'affiche cette semaine!

Le Huffington Post Québec et Mediafilm.ca vous présentent les films qui prennent l'affiche cette semaine au Québec:

Galerie photo Films de la semaine - 6 novembre 2015 Voyez les images

THE ASSASSIN

Taïwan. 2015. 104 min.

Film d'arts martiaux de Hou Hsiao-hsien avec Shu Qi, Chang Chen, Zhou Yun, Satoshi Tsumabuki, Juan Ching-tian.

Chine, IXe siècle. Élevée par une nonne l'ayant initiée en secret aux arts martiaux et à l'éthique des assassins, Nie Yinniang revient à la cour impériale après plusieurs années d'exil. Sa mère lui confie alors un insigne de jade, symbole de la paix entre l'empereur et la puissante province de Weibo, dont le gouverneur est son cousin auquel elle était promise. Quand ce dernier, qui s'est marié à une autre femme pour affermir une alliance, montre des intentions de révolte, Nie Yinniang est envoyée pour l'occire. S'infiltrant dans son palais, elle le défie, le vainc, mais épargne finalement sa vie, tout en lui révélant son identité et en lui remettant son insigne. Après cette première confrontation, Nie Yinniang est placée devant un choix douloureux: supprimer l'homme envers lequel elle éprouve toujours de l'affection, ou trahir sa guilde et sa famille.

En égrenant des tableaux brossés avec une maîtrise absolue, Hou Hsiao-Hsien (THREE TIMES, LE VOYAGE DU BALLON ROUGE) transforme un film d'arts martiaux classique en poème visuel époustouflant de beauté et de grâce. Shu Qui est brillante de retenue dans un scénario malheureusement peu lisible tellement est radical le parti pris pour l'énigmatique.

LE GARAGISTE

Canada. 2015. 87 min.

Drame de Renée Beaulieu avec Normand D'Amour, Pierre-Yves Cardinal, Nathalie Cavezzali, Louise Portal, Michel Dumont.

Garagiste à Trois-Pistoles, Adrien attend depuis cinq ans une greffe rénale. De plus en plus affaibli par ses séances de dialyse, cet homme taiseux et fier se résout à suivre le conseil de son épouse, la compréhensive Anna, et engage un employé pour l'aider. Il s'agit de Raphaël, un jeune homme d'un village voisin, qui prétend avoir déjà travaillé comme mécanicien. Or, Roland, le père d'Adrien qui tient la caisse au garage, a tôt fait de déceler les failles dans les compétences du nouveau venu. Pourtant, au fil des semaines, ce dernier acquiert de l'expérience et de l'assurance, au point de se rendre indispensable auprès de son patron. Lequel apprend qu'on lui a enfin trouvé un donneur...

Scénariste du RING d'Anaïs Barbeau-Lavalette, Renée Beaulieu réalise un premier long métrage modeste et très personnel sur un sujet grave. Cependant, le traitement contemplatif tourne à vide, tandis que le parcours psychologique du protagoniste laisse songeur, bien qu'il soit campé de manière sobre et émouvante par un Normand D'Amour à contre-emploi.

IRREMPLAÇABLE

Grande-Bretagne. 2015. 113 min.

Comédie dramatique de Catherine Hardwicke avec Drew Barrymore, Toni Collette, Dominic Cooper, Paddy Considine, Jacqueline Bisset, Honor Kneafsey, Tyson Ritter, Ryan Lennon Baker, Frances de la Tour.

Sitôt arrivée en Angleterre, où son père a été transféré, l'Américaine Jess forge un solide lien d'amitié avec Milly, une consoeur de classe. À l'âge adulte, les deux filles sont toujours inséparables. La première forme un couple avec Jago, ouvrier sur des plateformes de forage, la deuxième, plus rockeuse, épouse Kit, ex-machiniste devenu patron d'une maison de disque. Or, contrairement à Milly, qui est mère d'une fillette et d'un garçon, Jess n'arrive pas à avoir d'enfants. En désespoir de cause, elle amorce avec Jago un traitement de fécondation in vitro. C'est alors que Milly lui annonce une terrible nouvelle: elle est atteinte d'un cancer du sein. Aux prises avec une mère superficielle et maladroite, la malade est bien heureuse de pouvoir compter sur le support indéfectible de son amie. Mais au cours d'une escapade dans les landes du Yorkshire, Jess est consternée de réaliser que Milly se comporte encore aujourd'hui comme une adolescente narcissique.

Par un montage syncopé, un brin ostentatoire, la réalisatrice de TWILIGHT insuffle de l'énergie à ce récit d'amitié brillant par intermittence, mais bavard, larmoyant et peu subtil dans sa manière de lier l'expérience de la naissance à celle de la mort imminente. Malgré leur jeu sincère, les deux vedettes ne sont pas toujours au diapason.

PEANUTS - LE FILM

États-Unis. 2015. 88 min.

Film d'animation de Steve Martino.

Éternel malchanceux, Charlie Brown n'a jamais réussi à faire voler son cerf-volant, ni à marquer un point au base-ball ou à botter le ballon de football. Un jour d'hiver, il découvre qu'une petite fille rousse vient de s'installer avec sa famille juste en face de chez lui. À son grand bonheur, sa nouvelle voisine est aussi sa nouvelle camarade de classe. Épris d'elle, Charlie n'ose aller lui parler, mais veut l'impressionner avec ses exploits. Afin de gagner confiance en lui, il demande conseil à son chien Snoopy et à son amie Lucy, qui offre des séances de psychanalyse à trois sous. Durant l'absence de la petite fille rousse, Charlie devient, à la surprise de tous, le héros de l'école. Pendant ce temps, Snoopy entreprend d'écrire les aventures du Baron rouge, pilote de l'armée impériale allemande durant la Première Guerre mondiale, avec l'aide de son ami, l'oiseau Woodstock. Le Baron rouge arrivera-t-il à sauver la belle aviatrice Fifi des griffes de l'ennemi? Et Charlie Brown parlera-t-il enfin à la petite fille rousse à son retour?

Désirant demeurer fidèle à la cultissime BD de Schulz, le réalisateur de HORTON HEARS A WHO a préservé le charme naïf et rudimentaire des dessins originaux, dans cette première adaptation en animation 3D. Malheureusement, une fois l'effet nostalgique passé, l'ensemble se révèle sage et prudent, avec des péripéties d'intérêt inégal se succédant à un rythme trop lent.

SPECTRE

États-Unis. 2015. 148 min.

Drame d'espionnage de Sam Mendes avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Ralph Fiennes, Monica Bellucci, Ben Whishaw, Naomie Harris, Dave Bautista, Jesper Christensen.

Un message d'outre-tombe lance James Bond sur la piste d'un tueur à gages opérant au Mexique pour le compte d'une organisation aux pouvoirs tentaculaires. Pendant que M affronte un supérieur qui cherche à remplacer les services secrets britanniques par un programme de surveillance électronique à grande échelle, l'agent 007 prend le large et poursuit son enquête, du Mexique au Maroc en passant par l'Italie et l'Autriche. Aidé par la psychologue Madeleine Swann, Bond suit la trace d'un certain Franz Oberhauser, qui semble être l'âme dirigeante de la mystérieuse organisation. Or, cet homme, qui serait lié aux précédents ennemis de l'agent secret, réserve à ce dernier quelques surprises de taille, qui le ramèneront inévitablement aux mystères de son passé, au domaine écossais de Skyfall.

Cette suite directe de SKYFALL lie les quatre films de l'ère Daniel Craig dans une intrigue post-Edward Snowden, qui tente de marier les plaisirs coupables des premiers épisodes de la série à la noirceur des plus récents. Dommage qu'après une première heure exemplaire, le film trébuche dans la seconde, même s'il reste un Bond classique, spectaculaire et élégant.

LES SUFFRAGETTES

Grande-Bretagne. 2015. 106 min.

Drame de Sarah Gavron avec Carey Mulligan, Anne-Marie Duff, Helena Bonham Carter, Brendan Gleeson, Ben Whishaw, Natalie Press, Meryl Streep, Romola Garai.

Angleterre, 1912. Devant le refus du gouvernement d'accorder le droit de vote aux femmes et la reconnaissance de leurs droits sur leurs enfants, la militante Emmeline Pankhurst demande à ses consoeurs de tous les milieux sociaux de se livrer à des gestes de désobéissance civile. Encouragée par sa collègue Violet Miller, qui voit en elle une battante, la blanchisseuse Maud Watts joint ce mouvement de suffragettes. Au cours d'un discours de Pankhurst, auquel assiste également la pharmacienne Edith Ellyn, une émeute éclate. Résultat: Maud, Violet, Edith et d'autres suffragettes sont battues par les policiers puis arrêtées, sous le regard impassible de l'inspecteur Arthur Steed. À sa sortie de prison, Maud perd son emploi et son mari Sonny lui interdit de revoir leur fils George. Malgré les malheurs qui s'abattent sur elle, la blanchisseuse au chômage est bien décidée à participer à une grande manifestation que préparent les suffragettes au Derby d'Epson, dans l'espoir d'attirer l'attention du roi Georges V.

Après son portrait superficiel et spéculatif de Margaret Thatcher, la scénariste Abi Morgan offre un traitement mélodramatique d'un sujet noble inspiré d'une histoire vraie. Forte d'une direction artistique remarquable et de la présence d'actrices de talent, le film présente des scènes d'émeutes bien troussées, bien que la mise en scène manque par endroits de tonus.