NOUVELLES
06/11/2015 03:16 EST | Actualisé 06/11/2016 01:12 EDT

Deux barrages cèdent au Brésil, faisant au moins un mort

MARIANA, Brésil — Au moins une personne a possiblement été tuée jeudi au Brésil quand deux barrages ont cédé sur une mine de minerai de fer dans une région montagneuse du sud-est du pays.

L'accident a envoyé un mélange potentiellement toxique d'eau et de résidus de minerai de fer vers un petit village situé à sept kilomètres de là. Des images diffusées par le réseau Globo TV montrent la région inondée par un torrent d'eau et de boue rougeâtre qui renverse les voitures et inonde les maisons.

Des responsables avaient annoncé jeudi qu'un barrage de la mine Samarco avait cédé à environ 20 kilomètres de la ville de Mariana, qui se trouve à 300 kilomètres au nord de Rio de Janeiro.

Le président de la compagnie, Ricardo Vescovi, a ensuite révélé vendredi sur Facebook que deux barrages ont cédé.

L'agence de sécurité civile de l'État de Minas Gerais a dit qu'un cadavre a été retrouvé tard jeudi. D'autres responsables et secouristes ont été incapables de confirmer le décès.

La mine Samarco appartient conjointement à la brésilienne Vale et à l'australienne BHP Billiton.

L'accident se serait produit vers 16 h 20, heure locale, jeudi.